RDC – Pression des Wazalendo : Kigali et Kampala sacrifient leurs enfants à Rutshuru (analyse)

Goma, 17 octobre 2023: Depuis plus de dix (10) jours, les groupes d’autodéfense dits Wazalendo mènent une opération contre les rebelles du M23 dans les territoires de Rutshuru, Masisi et Nyiragongo, situés dans la province du Nord-Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Selon des sources indépendantes, les jeunes patriotes ont pris le contrôle du territoire de Masisi après des affrontements musclés où des rebelles du M23 et ses alliés de la RDF ont fui dans la profondeur du territoire voisin de Rutshuru. Ces derniers ont enregistré d’énormes pertes à Kirolirwe, Kichanga et dans d’autres localités du territoire de Masisi. Aujourd’hui, la cité stratégique et minière de Kitchanga est sous contrôle des résistants.

La journée de lundi 10 octobre courant a été marquée par un silence des armes. Dans la localité de Kinyandonyi, la vie reprend mesquinement après une semaine sous la terreur installée par le M23, menaçant de réprimander sévèrement les populations civiles en cas d’attaque de leurs positions par les jeunes Wazalendo.

L’EAC mise à l’épreuve

Par ailleurs, un convoi du contingent de la force régionale de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) qui quittait Bunagana, à destination de Rutshuru est tombé dans une embuscade des jeunes patriotes au niveau de Rukoro.

Selon une source de la société dans la zone, plusieurs blessés et même des morts seraient enregistrés par les militaires Ougandais et Kényans constituant la force de l’EAC dans le territoire de Rutshuru. Jusqu’à présent, le commandement de l’EAC et des FARDC n’ont pas communiqué sur cette attaque.

Les Wazalendo déterminés

Alors que les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) se disent respectueuses du cessez-le-feu conformément à la feuille de route de Luanda, les jeunes résistants patriotes continuent de se battre pour selon eux, renvoyer les rebelles et la RDF dans leur pays d’origine (Rwanda). Un nouveau recrutement dans le rang des résistants s’opère partout dans la province du Nord-Kivu.

L’Union des Patriotes du Congo (UPC), une unité d’un groupe d’autodéfense oeuvrant dans la localité de Kalunguta, en territoire de Béni, dans la partie nord de la province, a déployé une centaine des jeunes à Rutshuru pour appuyer leurs frères afin de libérer le territoire congolais.

“Nous nous battons depuis un an et demi et nous n’avons pas reçu un centime du gouvernement. Nous nous battons pour libérer le pays. Je vais me battre sans peur, parce que c’est un travail. J’ai abandonné mes enfants, j’ai aussi abandonné une grande famille pour me battre et je vais défendre mon pays jusqu’au bout”, déclare Tantine Daphrose, Muzalendo à Kitshanga.

Sur terrain, les rebelles du M23 sont pourchassés et passent des nuits en mode lézard, selon des sources indépendantes dans la région de Rutshuru.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Assemblée nationale : deuxième report de l’élection du bureau définitif 

Kinshasa, 17 mai 2024- Prévue pour ce 18 mai, l'élection du bureau définitif de l'Assemblée nationale est reportée à...

RDC-Lutte contre la prédation des finances publiques : ODEP renforce son mécanisme du contrôle citoyen

Kinshasa, 17 mai 2024- L'observatoire de la dépense publique (ODEP) a annoncé, vendredi 17 mai, au cours d'une conférence...

Foot – Eliminatoires Mondial 2026 : Des arbitres libyens et tunisiens aux commandes de deux prochains matchs de la RDC

Kinshasa, 17 Mai 2024 - Les officiels des matchs de la RDC pour la 3è et 4è journée comptant...

RDC-Medias: 30 jours de suspension infligés à l’émission Bosolo na Politik de Israël Mutombo

Kalemie, 17 mai 2024- Le conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC) a suspendu à titre conservatoire...

RDC: Plainte contre Rawbank et Airtel pour vol en bande organisée (Document)

Kinshasa, 17 mai 2024- Scène invraisemblable. La banque Rawbank et la société de télécommunication Airtel sont traduites en justice...