Montée en puissance des Wazalendo contre les M23 : “Pour défendre son pays, le congolais n’a pas besoin d’être sponsorisé” (Patrick Muyaya)

Kinshasa, 19 octobre 2023- A l’est de la RDC, dans la province du Nord-Kivu, des affrontements opposent les rebelles du M23, soutenus par le Rwanda, aux groupes armés locaux dits des patriotes résistants “Wazalendo”. Ces combats qui s’inscrivent dans une montée de tension dans la région n’engagent pas les forces armées congolaises (FARDC).

Dans un entretien avec Top Congo FM, ce mercredi 18 octobre 2023, Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement congolais, a livré sa réponse et celle du gouvernement sur le prétendu appui ou sponsoring des “Wazalendo” dans la traque des M23 au Nord-Kivu. Dans son speech, le speaker du gouvernement a précisé noir sur blanc que pour défendre son territoire, le congolais n’a pas besoin d’être sponsorisé.

“Écoutez pour défendre votre territoire, vous n’avez pas besoin d’être sponsorisés. C’est exactement le sentiment qui anime tous les congolais aujourd’hui, parce-que lorsque je parle de la question de la sécurité à l’est avec beaucoup des congolais, je comprends qu’ils veulent la guerre et veulent qu’on en finisse une fois pour toute avec les agissements du Rwanda, ça c’est la volonté des congolais. Nous qui sommes dans le gouvernement, évidemment, le président de la République pense que la guerre n’est pas une bonne option, parce qu’elle implique beaucoup des conséquences. Nous allons vers la voie diplomatique parce qu’il faut régler un problème qui ne l’a pas été depuis plus de 20 ans. La solution au problème de l’Est ne sera pas que militaire, voilà pourquoi le président de la République a mis en place 5 fronts, les fronts militaire, diplomatique, médiatique, judiciaire et économique. Je crois aujourd’hui que le Rwanda, ne s’est jamais retrouvé autant à l’étroit. Parce que vous avez vu même s’ils arrivent timidement, les mesures de coercition américaine arrivent et démontrent clairement que le Rwanda, appuie les M23 et recrute des enfants, c’est le fruit de notre diplomatie”, a déclaré Patrick Muyaya.

Cette réponse vient couper court à plusieurs spéculations sur terrain. Entre-temps, les résistants patriotes dits Wazalendo poursuivent la traque des M23 jusqu’à leur dernier retranchement. Ils ont réussi à mettre en déroute les rebelles et les déloger dans le territoire de Masisi.

Dans un récent communiqué, le gouverneur de province a appelé les différents services oeuvrant à Masisi, à regagner leurs différents postes de travail. C’est pour appuyer cette œuvre des Wazalendo et permettre à ce que l’ennemi ne rentre pas récupérer à nouveau ces agglomérations.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Tentative de coup d’État en RDC : “Il est fort regrettable que les services de sécurité aient été nargués” (CENCO)

Kananga, 21 mai 2024- Les Archevêques et Évêques membres de la Conférence Épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont à...

Kinshasa: les usagers de l’avenue Nguma satisfaits de la reprise du trafic

Kinshasa, 21 mai 2024- Les usagers de l’avenue Nguma, dans la commune de Ngaliema, ont exprimé leur satisfaction lundi...

Coup d’Etat déjoué : Le camp de Kabund exige la lumière sur ce “théâtre grotesque”

Kinshasa, 21 mai 2024 - Des réactions continuent de s'enregistrer après la tentative du coup d’Etat et l’attaque de...

RDC : Annulation de l’élection du gouverneur du Kongo central

Kinshasa, 20 mai 2024- L'élection de Grâce Bilolo en qualité du gouverneur de la province du Kongo central a...

Tentative de coup d’Etat déjouée et attaque de la résidence de Kamerhe : les députés nationaux de A/A UNC et A/VK 2018 appellent la...

Kinshasa, 20 mai 2024 - La tentative de coup d’Etat déjouée ainsi que l'attaque de la résidence de Vital...