Sud-Kivu – Développement du secteur agricole : Le gouvernement provincial signe un arrêté portant création des services de cadastre agricole

Kinshasa, 20 octobre 2023- Le ministre provincial de l’agriculture, Jean-Bosco Ruteye Kitambala a informé des acteurs agricoles de la sortie d’un arrêté portant création, organisation et fonctionnement des services de cadastre agricole en province.

Selon lui, cet arrêté vient soutenir la vision du Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, celle de faire de l’agriculture le moteur de tout développement avec comme slogan “le sol doit primer sur le sous-sol”.

Il l’a dit à Mataba dans le territoire d’Uvira, jeudi le 19 octobre 2023 lors du lancement de l’opération de semi pour la campagne agricole de la saison A.

Jean-Bosco Ruteye a montré la volonté du gouvernement de booster la sécurité alimentaire dans la province du Sud-Kivu.

Celle-ci étant une province à vocation agricole, elle a connu une période d’intenses instabilités socio-économiques ainsi que des conflits interethniques, avec comme conséquence le déplacement massif des populations à l’intérieur comme à l’extérieur. Ce qui n’a pas favorisé le développement du secteur agricole.

Pour juguler cet état des choses, le sud-Kivu se trouve dans une phase de reconstruction qui nécessite l’appui des uns et des autres afin de combattre l’insécurité alimentaire.

Cela a poussé le gouverneur à signer l’arrêté numéro 23/180/GP/SK du 07 juillet 2023, conformément aux normes nationales ayant pour mission de proposer à l’autorité foncière l’octroi de concession d’exploitation agricole, d’assurer la bonne administration des terres destinées à l’exploitation agricole, de constater la mise en valeur des terres agricoles .

Ainsi trois territoires pilotes ont été choisis à titre expérimental entre autres Uvira, Kalehe et Idjwi. Ce, avec l’appui du consortium TRIDE (ZOA, NVGI et AGRITERA) pour sa matérialisation.

Pour le ministre, le projet ATA-RDC (Agenda de transformation agricole ) est une initiative du président de la République Félix Antoine Tshisekedi, visant l’accroissement de la production agricole, un projet mis en œuvre par IITA, BAB et AALI, en collaboration avec les institutions étatiques INERA, SENASEM etc…

Pour la plaine de la Ruzizi, les spéculations ciblées sont le manioc, le maïs, le soja et le riz.

Pour cette saison A 2023-2024, le projet prévoit d’accompagner plus de 2000 petits producteurs avec le paquet de maïs et soja par l’exploitation de 500 hectares des champs communautaires, accompagner techniquement les bénéficiaires de ces 500 hectares avec des semences de maïs et de manioc, 600 riziculteurs et appuyer les grands producteurs de maïs et de manioc qui font l’agriculture d’affaire et produire les semences de maïs, de manioc et de soja.

Salomon MUBASI

Les plus vus

Exetat 2024: La publication des résultats débute le 24 juillet

Kinshasa, 20 juillet 2024 - C’est le mercredi 24 juillet prochain que va débuter la publication des résultats de...

RDC: Acacia Bandubola appelée à sévir contre la spoliation du patrimoine foncier de la SNCC

Kinshasa, 19 juillet 2024- La société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC) fait face à la spoliation...

Education – Revue annuelle des performances : Le député André Kongolo s’engage à porter les recommandations de la sous-divison de Kasa-Vubu à l’Assemblée provinciale

Kinshasa, 19 juillet 2024 - Ouvertes jeudi 18 juillet, les assises de la Revue annuelle des performances (RAP) ont...

Kinshasa : Grogne des vendeuses des pagnes au beach Ngobila

Kinshasa, 19 juillet 2024- Les vendeuses des pagnes au beach Ngobila en colère à cause de la fermeture du...

RDC : Le gouvernement “a besoin de plus des recettes” pour financer la relance du PDL 145 territoires (CCE)

Kinshasa, 19 juillet 2024- Réunis autour de la Première ministre, jeudi 18 juillet, les membres du comité de conjoncture...