Présidentielle 2023: Des voix s’élèvent contre la tentative visant l’invalidation de Moïse Katumbi

Beni, 23 Octobre 2023- Des voix s’élèvent depuis le week-end dernier après introduction à la cour constitutionnelle d’une requête visant l’invalidation de la candidature de Moïse Katumbi, à l’élection présidentielle prévue le 20 décembre prochain en République démocratique du Congo. M. Junior Tshivuadi, l’auteur de cette requête veut l’annulation de la candidature de Katumbi pour “défaut de nationalité congolaise d’origine”.

La Synergie des jeunes Katangais (SJK), qui désapprouve cette initiative a, dans une déclaration, rendue publique dimanche 22 octobre, à Lubumbashi, dénoncer un coup monté par des mains noires, tendant à écarter injustement la candidature de Moïse Katumbi à la presidentielle.

Dans ce document, cette synergie dénonce une “manœuvre visant” à faire de la haute Cour, un virus de la division qui hante la RDC. Selon elle, la démarche visant à invalidité Moïse Katumbi est un acharnement qui exacerbe le vivre ensemble des communautés au pays.

“….Nous ne pouvons moins attendre de la dernière instance garante de l’indépendance et la protection de l’État de droit qui est la cour constitutionnelle de notre pays. Comme le ridicule ne tue pas, nous voyons déjà pointé son nez avec les mèches noires qui se tiendrait au plus haut niveau afin de tenter d’arrêter la candidature finale du numéro 3. Et pour les aider, il y a un fou qui s’est levé et brandir une requête de non conformité pour invalidité sa candidature. (…) Malheureusement, ce monsieur n’a même pas qualité”, lit-on dans cette déclaration.

La SJK demande au gouvernement et d’autres services non habilités d’éviter d’interférer dans le traitement et l’analyse des candidatures en exploitant des raisons fallacieuses et sans fondement liées soit à la nationalité, soit aux affaires juridiques, car, poursuit-elle, les institutions de l’État ne doivent pas fonctionner sur base des rumeurs.

Pour ce faire, cette Synergie exige par ailleurs à l’initiateur de cette requête et toute son équipe de ne pas plonger la RDC dans le chaos en cherchant d’obtenir l’invalidation injuste et sans fondement de la candidature de Moïse Katumbi Chapwe. Elle appelle pour la cause à la mobilisation de toutes les communautés afin de barrer la route à cette initiative.

En outre, la JSK appelle une fois de plus, la Cour constitutionnelle à faire montre de son indépendance et de son impartialité dans le traitement des dossiers des candidatures liés à la présidentielle de 2023. Elle dit afin prendre à témoin la communauté internationale sur les conséquences qui pourraient survenir à la suite de cette démarche d’invalidation de leur candidat.

Beni, pas en reste dans ce combat

Plus tôt la semaine dernière, une manifestation de soutien à la candidature de Moïse Katumbi a été organisée en ville de Beni, au Nord-Kivu, juste après la publication provisoire des candidatures retenues par la CENI. D’après Clovis Mutsuva, l’un des membres fervents du parti Ensemble pour la République, cette manifestation visait aussi à mettre en garde contre l’invalidation de Moïse Katumbi pour des motifs politiques.

“Nous avons manifesté cette joie mais aussi mettre en garde les officines politique qui sont en train de vouloir annuler ou écarter Moïse Katumbi, du processus dans la course au pouvoir. Nous savons bien que ce régime cherche comment frauder et nous n’avons pas peur car nous avons le peuple derrière nous. A Beni, cette manifestation est une preuve que la population est soudée et a besoin que Moïse Katumbi dirige ce pays.(…) S’ils osent écarter Moïse Katumbi, ils verront le feu de la population. On n’ira pas aux élections sans Moïse Katumbi. S’il y aura fraude, la population sera là pour barrer la route”, a déclaré la semaine dernière Clovis Mutsuva, l’un des candidats sur la liste d’Ensemble pour la République en ville de Beni.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Sécurité : Peter Kazadi prend part à la 57ème réunion de l’UNSAC en Angola 

Kinshasa, 23 mai 2024- Le Vice-premier Ministre, Ministre de l'Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Maître Peter Kazadi Kankonde, est...

Assemblée nationale: Le bureau définitif affiche désormais complet avec 7 membres dont 3 femmes

Kinshasa, 23 mai 2024- l'Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo s'est dotée d'un bureau définitif, mercredi 22...

Assemblée nationale-Élection du bureau définitif: Avec 371 voix, Vital Kamerhe signe son grand retour au perchoir 15 ans après

Kinshasa, 22 mai 2024- Le député national Vital Kamerhe a été massivement élu, mercredi 22 mai, par ses pairs...

Linafoot – Play-offs : Victorieux dans le derby Lushois, Mazembe s’approche du sacre

Kinshasa, 22 Mai 2024 - Le derby Lushois retour vient de sourire à l'avantage du TP Mazembe (1-0), cet...

Du légendaire Weah à l’incroyable Haller : 5 athlètes africains qui ont conquis le monde

À l’occasion de la Journée de l'Afrique, le bookmaker 1xBet rappelle cinq athlètes légendaires qui ont inscrit leur nom...