Élections 2023 : Ce qu’a été le cadre de concertation CENI-Candidats Président de la République

Kinshasa, 13 novembre 2023 : Le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis Kadima Kazadi a témoigné sa reconnaissance aux 26 candidats à la course à l’élection présidentielle du 20 décembre 2023, lors du cadre de concertation organisé à la salle Majesté Congo de l’hôtel Hilton.

En présence des membres du Bureau et ceux de la plénière de la CENI ainsi que d’un parterre d’invités et des médias, le numéro un de la Centrale électorale a loué l’engagement qu’ils ont pris, chacun, à faire acte de candidature.

Avant de les féliciter en les considérant comme faisant partie de l’élite congolaise dont un est appelé à assumer de lourdes charges à la tête d’un grand pays aux dimensions d’un sous-continent, peut-on lire dans une dépêche de la cellule de communication de la CENI.

“Je me fais le devoir de présenter les félicitations de la CENI aux 26 candidats ici présents ou représentés par leurs mandataires pour avoir franchi toutes les étapes liées au dépôt des dossiers de candidature, à leur examen par la CENI et au traitement du contentieux par la Cour constitutionnelle. Les candidats retenus pour la course à l’élection présidentielle peuvent être considérés comme faisant partie de l’élite congolaise par le simple fait que l’un d’entre eux sera élu Président de la République le 20 décembre 2023. Il sera appelé à assumer de lourdes charges à la tête d’un grand pays aux dimensions d’un sous-continent”, a relevé Denis Kadima.

Faisant part des activités récemment achevées et celles en cours de réalisation, il a rappelé que depuis le 23 octobre 2023, la CENI a ouvert la période des accréditations des observateurs, des témoins des partis politiques et des journalistes jusqu’à deux semaines des scrutins, ajoute la source.

“La CENI a publié la liste provisoire des électeurs conformément à l’article 6 de la loi électorale, en attendant celle définitive sur pied de l’article 8 de ladite loi. Il faut cependant relever à ce propos que la date cruciale demeure le 5 décembre 2023 soit 15 jours avant la tenue des scrutins pour la publication et l’affichage des listes définitives au niveau des bureaux de vote. La CENI a également publié la cartographie des bureaux de vote conformément à l’article 47 bis de la loi électorale sur son site internet. La Formation du personnel temporaire pour les scrutins du 20 décembre 2023 a déjà démarré et se poursuit conformément au plan de formation. Le recrutement des membres des Bureaux de vote et de dépouillement et des Centres locaux de compilation des résultats sont déjà effectué et ceux retenus après le test sont au niveau 3 de la formation”, lit-on dans le document.

Et de poursuivre : “Les équipes logistiques de la CENI ont démarré le déploiement du matériel électoral notamment des kits bureautiques et dispositif électronique de vote “DEV”. Pour cela, la CENI a acquis 28 bateaux dont 9 de grand format de type catamaran et 19 de type whaly. La campagne de sensibilisation des électeurs a démarré et se poursuit en partenariat avec des organisations de la société civile. Par souci de transparence, la CENI a lancé l’opération d’accréditation des témoins et observateurs nationaux et internationaux pour les scrutins du 20 décembre 2023. Les observateurs du Centre Carter et de l’Union européenne sont d’ores et déjà présents sur le territoire congolais. Ceux de la SADC, de la CEEAC ou encore de l’Union africaine ont également confirmé le déploiement dans les prochains jours de leurs équipes. Depuis le 23 octobre 2023, la CENI a ouvert la période des accréditations des observateurs, des témoins des partis politiques et des journalistes. Cette opération se poursuivra jusqu’au 5 décembre 2023 soit deux semaines avant la date des scrutins. La campagne électorale pour les candidats Président de la République, Députés nationaux, Députés provinciaux démarre ce 19 novembre 2023. Celle des conseillers communaux est prévue deux semaines avant les scrutins”, a-t-il certifié.

Mettant en lumière les grandes opérations ayant marqué le processus électoral et les différentes étapes qu’il a traversées, Denis KADIMA KAZADI a réaffirmé la détermination de l’institution qu’il dirige de relever le défi en intégrant les changements majeurs en d’organiser de bonnes élections dans les délais constitutionnels.

“Le 26 novembre 2022, la CENI a rendu public le calendrier du processus électoral en cours. Ce dernier est assorti des contraintes notamment d’ordre logistique. L’incidence de l’insécurité à L’Est du pays a occasionné la modification du plan initial de déploiement entraînant ainsi un coût financier important. L’impératif de temps a obligé la CENI à utiliser le transport aérien pour acheminer le matériel des pays de production aux hubs de réception et aux sites des opérations, avec une incidence budgétaire conséquente. La République Démocratique du Congo est un pays sous-continent, avec très peu d’infrastructures et des problèmes structurels connus. A l’occasion des dépôts des candidatures, les candidats de tout bord politique ont pu s’en rendre compte par expérience. Certains ont veillé aux côtés des agents de la CENI pour que leurs dossiers soient complétés. En dépit de toutes ces difficultés, la CENI a travaillé dur pour franchir chaque étape inscrite dans son calendrier et ne s’est pas fermé à toutes critiques ou observations. Bien au contraire, elle s’est montrée réceptives et à l’écoute des parties prenantes. Les parties prenantes doivent se rappeler que, depuis toujours, la CENI actuelle ne cache jamais les difficultés auxquelles elle est confrontée. Les problèmes opérationnels surviennent tous de manière identique sur l’ensemble du territoire national. Elles ne sont nullement préméditées”, dixit Denis Kadima.

Avant de continuer : “Les difficultés se posent de la manière dans la Tshopo que dans le Kwilu. Les erreurs constatées sont rapidement prises en charge pour améliorer le processus. Quand une idée est communiquée de bonne foi, elle est prise en compte. La CENI ne considère pas cela comme une faiblesse. Si certaines parties prenantes se délectent des difficultés de la CENI. Ces parties prenantes participent alors à la régression générale du pays car, la RDC ne peut pas se payer le luxe de perpétuer une culture du non-respect des délais constitutionnels ou d’échecs électoraux successifs”.

Après avoir passé en revue les différents défis qui se sont présentés en cours de parcours, le Président de la Centrale électoral le souci qu’a la CENI à bâtir avec toutes les parties prenantes au processus électoral une collaboration de tous les instants pour la tenue des élections crédibles transparentes, inclusives et apaisées.

“Lors de l’enrôlement des électeurs, la CENI a perdu 33 agents et policiers par noyade ou encore victimes des groupes armés. Il est aisé de critiquer le processus mais très peu de parties prenantes analysent le contexte dans lequel se déroulent les opérations électorales. Dans plusieurs territoires, le matériel et le personnel de la CENI ont été pris en otage par des groupes armés. Et à côté de tous ces défis, il y a une catégorie de parties prenantes qui n’a cessé de discréditer la CENI. J’aimerais ici paraphraser le Seigneur Jésus-Christ qui sur sa croix disait : “Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font”. Nous sommes aussi conscients qu’une majorité de nos compatriotes apprécient notre travail et reconnaissent le changement opéré dans la mise en œuvre des opérations électorales. D’ailleurs, la majorité des critiques ne viennent pas des électeurs. J’aimerais enfin dire que la CENI et l’ensemble des parties prenantes sont toutes dans le même bateau. Si ce bateau chavire, il n’est pas dit que seule la CENI coulerait. A la fin de cette réunion, la CENI va mettre à votre disposition la liste physique provisoire des électeurs et la cartographie des bureaux de vote. La CENI met en œuvre pour garantir la crédibilité, la transparence et l’inclusion du processus est fait par conviction. Je vous lance un vibrant appel à jouer pleinement votre rôle parce que la CENI compte jouer le sien. Elle est disposée à construire avec vous une relation de collaboration basée sur le respect mutuel pour la tenue des élections crédibles transparentes, inclusives et apaisées”, a-t-il conclu.

D’entrée de jeu, dans son mot de bienvenue, le deuxième Vice-président de la CENI, Didi Manara Linga, a rappelé l’importance ainsi que le bien-fondé de différents cadres de concertation pour garantir la transparence et le caractère inclusif du processus électoral en cours.

Dans la foulée, les candidats Président de la République ont suivi, tour à tour, avec une attention particulière, les exposés des experts de la CENI sur des questions spécifiques.

Le Directeur de cabinet en charge des questions juridiques, Me Dave BANZA, suivi d’Eddy KISILE, Directeur juridique, Joseph SENDA, Directeur des opérations ainsi que le Directeur informatique, Yves KOTHA ont abordé les questions en rapport avec le cadre juridique des scrutins, les opérations de vote et le dépouillement, la compilation et la publication provisoire des résultats.

La partie interactive a eu le mérite d’apporter des réponses à quelques préoccupations soulevées. A l’issue de la cérémonie, la CENI a mis à la disposition des 26 candidats la liste physique provisoire des électeurs et l’Atlas sur la cartographie des bureaux de vote.

Avec la CENI

Les plus vus

RDC: “La CENI a urgemment besoin de 4 Antonov 26 et de 10 hélicoptères afin d’être capable de déployer ses cargaisons dans les délais”...

Kinshasa, 7 décembre 2023- Le président de la CENI Denis Kadima a, dans une correspondance adressée au Chef de...

RDC : Pour désengorger Makala, plusieurs prisonniers transférés au camp de détention de Luzumu

Kinshasa, 07 décembre 2023- Dans le souci de désengorger la prison centrale de Makala, une opération de transfert de...

RDC : 67% de la population utilisent les taxis motos comme moyen de transport ( Target)

Kinshasa 07 décembre 2023- En République démocratique du Congo ( RDC), le taxi moto est le deuxième moyen de...

Campagne électorale : Félix Tshisekedi annoncé à Kalemie ce jeudi

Kalemie, 7 décembre 2023- Le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo arrive à Kalemie, chef-lieu de la...

Ituri: Le délabrement de plus 10 Km du tronçon Bunia-Mungwalu à la base de la hausse de prix des produits à Mungwalu

Bunia, 7 décembre 2023- Le tronçon routier Bunia-Iga Barrière- Mungwalu récemment réhabilité par le gouvernement provincial est dans un...