RDC-Lois sur la Programmation militaire et de la réserve des FARDC: Mesures “idoines et appropriées” de Félix Tshisekedi pour mettre fin à l’insécurité 

Beni, 15 novembre 2023- Dans son discours sur l’état de la nation, le chef de l’État sortant, Félix Tshisekedi Tshilombo est revenue sur la situation sécuritaire de l’Est caractérisée par l’occupation d’une partie des territoires de Rutshuru, Nyiragongo et de Masisi, au Nord-Kivu, par des combattants M23 soutenus par le Rwanda.

Il a déploré le fait que cette agression a déjà coûté la vie à bon nombre des congolais lâchement massacrés.

A Kishishe, Kizimba, Bambu, Bukombo, Tongo, Kalake, est mis en errance plus de 2 400 000 déplacés internes dont 1. 600 000, autour de la ville de Goma. Il a aussi cité la destruction de nombreuses infrastructures sanitaires, scolaires, religieuses dans la zone occupée ainsi que la dévastation du Parc National des Virunga, patrimoine mondial de l’Humanité.

Dans le même chapitre, Félix Tshisekedi, n’a pas laissé de côté l’activisme des forces négatives ainsi que d’autres groupes terroristes locaux et étrangers notamment des terroristes ADF qui sévissent encore dans la partie Beni-Ituri, dans l’objectif d’implanter un califat islamique dans cette partie.

La situation des autres provinces de l’Est n’a pas échappé au chef de l’État notamment l’activisme du groupe armé “RED TABARA” et certains autres groupes armés locaux, particulièrement dans les provinces de l’Ituri, du Sud-Kivu, du Maniema et du Tanganyika, qui n’ont fait qu’exacerber selon lui l’insécurité et ainsi compromettre la cohabitation pacifique de des populations.

Comme garant du bon fonctionnement des institutions, le Chef de l’état congolais, a tenu à rassurer que les mesures idoines ont été prises par le Gouvernement pour répondre avec fermeté à ces fléaux. Parmi ces mesures idoines et appropriées, le chef de l’État évoque l’adoption de l’Ordonnance-Loi n° 22/019 du 28 juillet 2022 portant Programmation Militaire 2022-2025 et la Loi n° 23/014 du 22 mai 2023 qui institue la Reserve Armée de la Défense.

Il reste convaincu que cette grande réforme qui manquait au pays depuis des décennies, est destinée à structurer, mieux à systématiser et stabiliser la capacité de riposte et de dissuasion de des Forces de défense, sur le moyen et le long terme.

“Elles poursuivent également l’ambition d’accélérer l’augmentation des capacités dissuasives de notre appareil de défense. Dans cet élan poursuivi par le Gouvernement, des efforts considérables ont été menés en vue d’améliorer les conditions socioéconomiques des militaires et de leurs dépendants. Il s’agit, entre autres, de l’indexation du barème de rémunération des militaires sur un Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti (SMIG) constamment adapté au coût réel de la vie. La finalisation du projet portant mise en place d’une assurance maladie, d’une assurance invalidité permanente ainsi que d’une assurance-obsèques. Le lancement du programme de construction des casernements militaires. La poursuite des audits et contrôles des ressources humaines, financières et logistiques dans toutes les structures de Défense pour une gestion efficiente et efficace”, a déclaré le chef de l’État.

Pour chuter, Félix Tshisekedi a déploré le fait que la transhumance armée des MBORORO dans le Haut et le Bas-Uélé, l’afflux des réfugiés résultant de différentes crises politiques mal gérées dans certains pays voisins, ainsi que la criminalité transnationale et le trafic illicite des minerais sont autant de facteurs d’insécurité à la base des malheurs des concitoyens.

Toujours dans le volet sécuritaire, le chef de l’État a noté que la Province de Maï-Ndombe connait depuis le mois d’août 2022, dans le territoire de Kwamouth, une insécurité née de divergences basées sur les redevances foncières et qui s’est progressivement mué en un conflit intercommunautaire, qui a aujourd’hui tendance à s’étendre à d’autres entités de l’espace Grand Bandundu.

Roger KAKULIRAHI

 

Les plus vus

Tentative de coup d’État en RDC : “Il est fort regrettable que les services de sécurité aient été nargués” (CENCO)

Kananga, 21 mai 2024- Les Archevêques et Évêques membres de la Conférence Épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont à...

Kinshasa: les usagers de l’avenue Nguma satisfaits de la reprise du trafic

Kinshasa, 21 mai 2024- Les usagers de l’avenue Nguma, dans la commune de Ngaliema, ont exprimé leur satisfaction lundi...

Coup d’Etat déjoué : Le camp de Kabund exige la lumière sur ce “théâtre grotesque”

Kinshasa, 21 mai 2024 - Des réactions continuent de s'enregistrer après la tentative du coup d’Etat et l’attaque de...

RDC : Annulation de l’élection du gouverneur du Kongo central

Kinshasa, 20 mai 2024- L'élection de Grâce Bilolo en qualité du gouverneur de la province du Kongo central a...

Tentative de coup d’Etat déjouée et attaque de la résidence de Kamerhe : les députés nationaux de A/A UNC et A/VK 2018 appellent la...

Kinshasa, 20 mai 2024 - La tentative de coup d’Etat déjouée ainsi que l'attaque de la résidence de Vital...