Ituri- Campagne électorale : le gouverneur militaire promet la prison aux candidats porteurs de discours de haine

Bunia, 18 novembre 2023- Il ne reste que quelques heures pour le début effectif de la campagne électorale pour les élections générales prévues le 20 décembre prochain en République Démocratique du Congo.

En ituri, tout comme sur l’étendue du territoire national excepté les milieux non concernés par ces échéances électorales, les candidats à tous les niveaux sont tous en attente de cette journée, soit 19 novembre 2023, conformément au calendrier de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Pour ce faire, dans son objectif de pérenniser la paix en province de l’Ituri, le lieutenant général Luboya NKashama Johnny, gouverneur militaire de cette province promet la prison à tout candidat qui préférera les messages de haine pendant cette période.

Il met ainsi en garde tous ces candidats qui oseront aller à l’encontre en lançant des mots tendant à rallumer le feu qui est en voie d’être éteint.

“Si tu viens ici et que tu veux nous faire reculer à la case de départ, on va vous arrêter. Nous avons beaucoup souffert pour avoir cette petite paix. Celui qui viendra pour les désordres avec le message de haine envers une quelconque communauté avec l’esprit de la division sera arrêté”, a lancé le gouverneur militaire Luboya NKashama Johnny.

Il appelle tous les éléments des forces de l’ordre au bon pour la sécurisation de tous. Population y compris candidats.

Selon le programme de la CENI, la campagne prendra fin le 18 décembre 2023.

Denis MUNGURIEK AN

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...