RDC – Campagne Électorale : “Ceux qui ont cru que le Congo leur appartenait, que le Congo est à diviser ou à voler doivent se préparer” (Félix Tshisekedi)

Kinshasa, 19 novembre 2023- Devant une foule estimée à près de 100.000 personnes, le candidat Félix Tshisekedi a d’abord remercié le Dieu tout puissant pour ce jour de lancement de la campagne électorale en République démocratique du Congo.

Ensuite, il a remercié le peuple congolais pour sa présence au stade des Martyrs. Ce, avant de saluer la présence des caciques de sa famille politique l’Union sacrée de la nation ; ceux-là qui ont suivi son mot d’ordre lors de la rupture de la coalition FCC-CACH.

Habitué à lancer des pics contre ses adversaires, Félix Tshisekedi a dénoncé cette coalition avec « quelques têtes qui ne voulaient pas travailler pour le bien du Congo, et ont fait perdre au pays les 2 ans à tourner à rond ».

C’est la raison de la création de l’Union sacrée de la nation, où plusieurs caciques du FCC avaient suivi son appel, afin d’être du bon côté de l’histoire, s’est réjoui le Chef de l’Etat.

Pour Félix Tshisekedi, l’histoire de son vrai règne a commencé en 2021 avec le gouvernement des warriors dirigé par Jean-Michel Sama Lukonde, premier ministre.

“En 2 ans seulement, vous avez vu les réalisations. Le Congo s’est relevé. Aujourd’hui, on nous regarde et on parle de nous autrement par les étrangers. Aucune conférence sans la RDC, avec une place de choix. En seulement 2 ans, nous avons organisé les jeux de la Francophonie”, a-t-il dit.

Et d’ajouter : “en 2 ans seulement, nous avons mis en œuvre la gratuité de l’enseignement de base, tant combattu par les amis du FCC qui ne croyaient pas en ça. Je connais mon pays dans sa grandeur et sa forces et pour vaincre une chose, il faut commencer. J’ai lutter, bien que le projet était combattu en 2019. En 2021, le Congo s’est reconstruit, la gratuité est effective, la gratuité de la maternité a été lancée avec la catégorie vulnérable (les femmes et les enfants d’abord)”.

A lui de lancer ce message de campagne : “Moi votre candidat n°20, moi le président de la RDC, sachez le que jusqu’à ma mort, je ne cesserai de vous aimer, d’aimer le Congo. S’il faut donner de ma vie, je le ferai pour vous. Rien ne vous arrivera tant que je suis là. Ceux qui ont cru que le Congo leur appartenait, que le Congo est à diviser ou à voler doivent se préparer. Nous ne leur laisserons aucun moment. Le Congo appartient aux congolais”.

“Le 23 juin 2019, j’avais dédié le Congo entre les mains de Dieu. Ils n’ont jamais compris cette stratégie. J’ai toujours rêvé sur comment relever le Congo, malgré les richesses ? J’ai compris et j’ai décidé de m’investir dans l’enfant du Congo. Qu’il soit au centre de mes soucis. Si le Congo est mis au centre, avec toute sa dignité et sa fierté, le congolais construira son pays”.

Makambo Bernetel

Les plus vus

Assemblée nationale : deuxième report de l’élection du bureau définitif 

Kinshasa, 17 mai 2024- Prévue pour ce 18 mai, l'élection du bureau définitif de l'Assemblée nationale est reportée à...

RDC-Lutte contre la prédation des finances publiques : ODEP renforce son mécanisme du contrôle citoyen

Kinshasa, 17 mai 2024- L'observatoire de la dépense publique (ODEP) a annoncé, vendredi 17 mai, au cours d'une conférence...

Foot – Eliminatoires Mondial 2026 : Des arbitres libyens et tunisiens aux commandes de deux prochains matchs de la RDC

Kinshasa, 17 Mai 2024 - Les officiels des matchs de la RDC pour la 3è et 4è journée comptant...

RDC-Medias: 30 jours de suspension infligés à l’émission Bosolo na Politik de Israël Mutombo

Kalemie, 17 mai 2024- Le conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC) a suspendu à titre conservatoire...

RDC: Plainte contre Rawbank et Airtel pour vol en bande organisée (Document)

Kinshasa, 17 mai 2024- Scène invraisemblable. La banque Rawbank et la société de télécommunication Airtel sont traduites en justice...