Campagne électorale : A Beni, Moïse Katumbi promet de mettre fin à l’insécurité une fois élu Président de la République

Beni, 26 novembre 2023- L’opposant congolais Moïse Katumbi, aussi candidat président en République démocratique du Congo est arrivé à Beni, au Nord-Kivu, samedi 25 novembre 2023 en début d’après-midi. Le candidat numéro 3 accompagné de toute sa délégation dont le représentant d’Augustin Matata Ponyo, Seth Kikuni et les autres ont été accueillis à l’aéroport de Mavivi par de centaines de militants des partis de l’opposition.

Moïse Katumbi s’est ensuite rendu à Oicha, à 30 Kilomètres de Beni-ville, où il a tenu un meeting populaire au stade Lualaba, avant de tenir un autre meeting au rond-point du 30 Juin en ville de Beni. Partout, l’opposant congolais a été accompagné par une foule Immense. Dans son discours, Moïse Katumbi a fait une promesse audacieuse, celle de mettre fin à l’insécurité une fois élu président de la RDC.

“Je vais mettre fin à cette insécurité. Je ne suis pas un pleurnichard. Les pleurnichards ne font rien. Si un ministre pleurniche dans mon gouvernement, je le limogerai. Je prévois de consacrer 5 milliards de dollars à une force spéciale pour éradiquer l’insécurité au Nord-Kivu et en Ituri. Je vais prendre soin des militaires en première ligne et utiliser des équipements de nouvelle génération, tels que les F16”, a déclaré Moïse Katumbi.

Lors du même meeting, Moïse Katumbi a aussi abordé la question des fonctionnaires de l’État qui sont payés en monnaie de singe. Il a appelé les Benicinciens à voter massivement pour lui afin de changer les choses.

Vous connaissez le salaire d’un député, c’est combien ?. 21.000 $ ! le salaire d’un policier, 100.000 Franc congolais, comment avec un salaire de moins de 100 $, il arrivera à scolariser les enfants et payer le loyer?. Je suis l’homme des actions, je viens pour rénover le Congo. Mon problème c’est le Congo, qui doit être respecté”, a ajouté Moïse Katumbi.

Dans le domaine de développement, Moïse Katumbi s’est engagé à s’investir dans la construction des routes Beni-Bunia-Kisangani, dans le but de favoriser le développement de la ville de Beni, à l’image des villes européennes.

Après Oicha et Beni, Moïse Katumbi s’est dirigé à Butembo, une ville située à environ 54 kilomètres de Beni, où il a tenu également un rassemblement au rond-point VGH.

Le candidat président Moïse Katumbi arrive dans la région de Beni après le passage du ministre de l’ESU (Enseignement Supérieur et Universitaire), Muhindo Nzangi, qui a aussi tenu un meeting populaire au rond-point du 30 Juin.

Il est ainsi le premier candidat président de la République à se rendre dans cette zone secouée par l’activisme des groupes armés dont des ADF.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Religion : Dodo Kamba démissionne de la Présidence de la plateforme Eglises de réveil du Congo à deux jours de l’Assemblée générale élective qu’il...

Kinshasa, 27 février 2024- Le président national de l'Église de réveil du Congo (ERC), Dodo Kamba a démissionné de...

Guerre du M23 : A Luanda, Tshisekedi fixe des préalables avant de rencontrer Kagame 

Goma, 27 février 2024- Le Président de la République Démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi Tshilombo a eu un...

Nord-Kivu : L’armée prévoit des tirs d’exercice d’armes lourdes et légères mercredi 28 février à Nyaleke

Goma, 27 février 2024- Le porte-parole des opérations Sokola 1 Grand Nord, le capitaine Antony Mualushayi annonce, dans un...

Nord-Kivu : la grève des pétroliers impacte déjà plusieurs secteurs de la vie à Beni

Beni, 27 Février 2024- Deuxième jour de grève ce mardi 27 février 2024, des importateurs des produits pétroliers dans...

DGCDI: Les agents réclament plus de 10 mois d’arriérés de salaire et avantages légaux

Goma, 27 février 2024- L'intersyndicale de la Direction générale des corridors de développement Industriel (DGCDI), un service technique du...