Campagne électorale : Denis Mukwege déterminé à restaurer la dignité du peuple congolais meurtri durant 30 ans

Kinshasa, 30 novembre 2023- Le temps presse et le prix Nobel de la paix 2018, Dr Denis Mukwege, candidat président de la République numéro 15, est déterminé jusqu’au bout pour changer radicalement la vie des congolais, s’il était élu au soir du 20 décembre 2023.

Dr Denis Mukwege était face aux chevaliers de la plume et du micro pour présenter son projet de societé, mercredi 29 novembre 2023.

“La guerre, la faim et les vices sont des outils utilisés par les ennemis de la République Démocratique du Congo pour nous maintenir dans un systeme d’esclavage”, dit Dr Denis Mukwege.

C’est avec un ton grave et solennel qu’il a pris la parole devant la presse locale et internationale, réunie en sa résidence privée à l’hôpital de Panzi.

Pour lui, ces trois éléments sont des éléments utilisés par les ennemis de la République Démocratique du Congo, pour la maintenir dans un perpétuel esclavage.

“Lorsque le peuple ne peut pas manger à sa faim, alors qu’il se trouve dans un pays où il pleut 9 mois par an ; on a des terres fertiles mais on ne peut pas manger à notre faim. Nous avons des diplôme dans tous le domaines mais notre jeunesse n’a pas de travail. Je considère que c’est grâce à ces trois piliers qu’on nous maintient dans une forme d’esclavage qui nous empêche de pouvoir avoir une vie normale”, a déclaré Denis Mukwege.

Des promesses de campagne

Considéré comme l’un des prétendants les plus sérieux aux fonctions présidentielles, Dr Denis Mukwege a promis s’il est élu président de la République, “de restaurer la dignité du peuple congolais meurtri pendant 30 ans”.

Par ailleurs pour lui, sa grande priorité sera de mettre fin à la guerre, afin d’avoir des institutions républicaines responsables.

“Notre priorité sera de mettre fin à la guerre et je vous avais expliqué ça sous forme d’un arbre de paix. Cet arbre de paix a des racines qui constituent notre securité ou défense. Le tronc qui va constituer en fait ce programme qui va donner le travail et le manger à tout le monde et les branches qui constituent les 12 sécurités, que nous considérons être utile, pour permettre à notre pays et la population à mener une vie normale dans un pays démocratique. On aura comme fruit le vivre ensemble. Enfin, la seve pour cet arbre de paix sera l’éducation. Il faudra absolument que nous puissions travailler beaucoup, pour réformer notre système éducatif, pour permettre à ce que dans tous les domaines, les gens qui y travaillent puissent avoir la compétence d’y travailler”, a martelé Denis Mukwege.

Signalons que la candidature du prix Nobel de la paix Denis Mukwege suscite un intérêt suite à sa notoriété.

Certains voient en lui un renouveau dans la classe politique ; pour une population désillusionnée par les acteurs politiques traditionnels.

Fulgence RUKATA

Les plus vus

Assemblée nationale : “Un député national touche, tout avantage confondu, 14 millions de FC” (Vital Kamerhe)

Kinshasa, 15 juin 2024- La plénière de clôture de la session ordinaire de mars à l'Assemblée nationale a effectivement...

Foot: V. Club soulève le trophée de la 58e coupe du Congo 

Kinshasa, 15 Juin 2024 - La 58è édition de la coupe du Congo appartient à l'A V.Club. Les Dauphins...

RDC : Felix Tshisekedi annonce un suivi et une évaluation de chaque membre du gouvernement à intervalle de trois mois

Kinshasa, 15 juin 2024 - En vue de s’assurer de l’efficacité des membres du gouvernement Suminwa, il est prévu...

RDC-Sécurité : Les officiers l’inspection générale de la police formés sur les techniques d’enquête judiciaire

Kinshasa, 15 juin 2024 - L'inspection Générale de la Police nationale congolaise (IGPNC) a remis des brevets, vendredi 14...

RDC : Qui est Léonnie Kandolo, la nouvelle ministre du Genre, famille et enfant ?

Kinshasa, 14 juin 2024 - Le ministère du Genre, famille et enfant connaît désormais une nouvelle locataire. Il s’agit...