Présidentielle 2023 : Malgré les troubles, Moïse Katumbi exhorte la population de Lisala à dire au revoir à Félix Tshisekedi le 20 décembre

Kinshasa, 05 décembre 2023- Le candidat numéro 3 à la présidentielle du 20 décembre 2023 en RD Congo, Moïse Katumbi a, pour une nouvelle fois, vécu une journée troublante de sa campagne électorale, cette fois-ci à Lisala dans le Grand Équateur.

Forces de sécurité déployées, population dispersée et podium démantelé, sur ordre du gouverneur César Limbaya à en croire nombreux témoignages.
Malgré cela, le candidat numéro 3 Moïse Katumbi s’est adressé ce mardi 5 décembre au peuple de Lisala, quatrième étape de sa campagne dans le Grand Équateur.

Face à l’assistance, Katumbi a remercié le peuple de ne pas avoir cédé à la provocation, demandé une minute de silence en mémoire du maréchal Mobutu. Il a également promis de faire du 14 octobre une journée de fête nationale en hommage à ce grand homme, “tué deux fois à cause de l’état de sa province d’origine et de sa ville natale, laissées à l’abandon”.

Je vous remercie d’avoir dit ouvertement au président sortant qu’il n’a initié aucun projet pour Lisala, même pas un WC! Je viens de marcher à vos côtés depuis l’aéroport. J’ai constaté qu’il n’y a ni routes, ni eau, ni électricité. Aucun projet n’a été réalisé. C’est la conséquence d’un pouvoir qui vous a abandonné pendant 5 ans et a pensé venir ici dans le cadre de la campagne avec de nouvelles promesses chimériques. N’acceptez plus d’être les dindons de la farce”, a-t-il dit à la population venue à sa rencontre.

Côté programme social, Katumbi ambitionne de transformer la ville de Lisala, menacée par des ravins, et toute la province de la Mongala par la construction des routes modernes, la desserte en eau et électricité ainsi que la promotion des industries et la création de plusieurs emplois.

“Nous allons transformer Lisala. Nous allons y construire des routes modernes. Nous allons construire la route Lisala-Bumba. Nous allons améliorer les salaires des enseignants et des soldats contraints à un traitement de pauvres alors que les députés gagnent un 21000 dollars”, a assuré le candidat numéro 3, avant de prendre son avion pour Bumba. Il a aussi exhorté l’assistance à voter pour lui et à dire au revoir à Félix Tshisekedi.

Makambo Bernetel

Les plus vus

Ituri : Les enfants des femmes détenues à la prison Centrale de Bunia en difficulté alimentaire

Bunia, 27 février 2024 - Ils sont au total quinze (15) enfants dépendants de leurs mères toutes détenues à...

Sud-Kivu – Retrait de la Monusco : “La base de Kamanyola sera fermée le 28 février” (Bintou Keita)

Kinshasa, 27 février 2024 : La cheffe de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO),...

Kasaï central : Vol des dossiers de contentieux des législatives provinciales à la Cour d’Appel de Kananga

Kinshasa, 27 février 2024 - Les dossiers relatifs aux contentieux électoraux des législatives provinciales sont portés disparus au bureau...

Assemblée provinciale de Kinshasa : Le personnel administratif réclame 16 mois d’arriérés de salaire

Kinshasa, 27 février 2024 : Les administratifs de l'Assemblée provinciale de Kinshasa réclament 16 mois de salaires. “16 mois au...

Guerre du M23 : Félix Tshisekedi attendu chez Joao Lourenço ce mardi

Goma, 27 février 2024 : Le Chef de l'État congolais, Félix Tshisekedi Tshilombo est attendu ce mardi 27 février...