RDC: Yango améliore son infrastructure de transport à Kinshasa avec la classe Moto (Communiqué)

Kinshasa, 8 décembre 2023- L’entreprise de transport technologique international “Yango” a présenté les résultats performants du lancement de la nouvelle classe Moto à Kinshasa. Le responsable de cette entreprise affirmé que depuis juillet 2023, la République démocratique du Congo est devenue le deuxième marché mondial sur lequel Yango a lancé un service de commande de courses à moto, après un lancement opéré avec succès, en juillet 2022, au Cameroun.

Dans un pays où la majorité des déplacements urbains se font à moto, Yango a jugé nécessaire de lancer ce service qui répond aux besoins spécifiques des habitants des zones urbaines. Les motos permettent d’éviter les embouteillages et sont pratiques pour se déplacer dans les villes les plus denses.

“En trois mois depuis le lancement de la classe Moto à Kinshasa, nous avons constaté une demande très forte pour ce service qui s’avère être sécurisé, pratique et abordable pour les habitants de la ville. La croissance hebdomadaire moyenne des courses Yango Moto est de +30 %. Nous prévoyons de continuer à développer l’infrastructure de transport de la ville, en offrant à ses habitants des services plus confortables et modernes”, a déclaré Eric Bemba, directeur pays de Yango au Congo.

Le Ministre des Transports Provincial de Kinshasa M. Amos Mbokoso a déclaré : “Nous sommes heureux d’assister à l’émergence de ce nouveau service de réservation de courses, qui accorde une attention particulière au confort et à la sécurité. Cela représente une avancée significative dans nos efforts de modernisation de l’infrastructure de transport de la ville, en offrant à nos citoyens une expérience de déplacement améliorée et fiable”.

Il convient de noter que les utilisateurs de Yango peuvent commander une course à moto via l’application, en choisissant la classe Moto parmi d’autres options. Les motos seront disponibles et autorisées à opérer dans presque toutes les zones de la ville, y compris Gombe.

De plus, tous les conducteurs suivent une formation spéciale, possèdent une licence de taxi et sont équipés de tous les accessoires nécessaires tels que des casques et des gilets réfléchissants, afin de fournir un service confortable et sécurisé aux usagers.

Avec l’application Yango, le conducteur de moto retrouve son client grâce à la géolocalisation de la même manière qu’un chauffeur de voiture Yango. Toutes les fonctionnalités sont également disponibles pour les utilisateurs de la classe Moto, y compris des fonctionnalités de sécurité spéciales et des technologies permettant à la fois aux utilisateurs et aux conducteurs de se sentir en sécurité et à l’aise pendant chaque trajet.

Par exemple, l’application affiche toutes les informations relatives au conducteur qui prend la commande et permet à l’utilisateur de partager son itinéraire avec des amis ou des membres de sa famille, ou de contacter les services d’urgence si nécessaire.

L’application affiche également le coût estimé du trajet avant la course. Ce tarif peut être légèrement dégressif car les motos circulent plus rapidement, permettant ainsi aux utilisateurs d’atteindre leur destination en gagnant du temps.

Qui de Yango?

Yango est une entreprise technologique qui transforme les meilleures technologies en services courants pour l’enrichissement local. Avec un engagement constant envers l’innovation, nous remodelons et améliorons les technologies de pointe du monde entier en services quotidiens intégrés, de manière transparente et au profit d’un maximum de régions.

Les plus vus

RDC: Kinshasa abrite le quatrième atelier sur l’étude du potentiel agricole de la RDC

Kinshasa, 18 juin 2024- Le Ministre d'État, Ministre de l'Aménagement du Territoire, Maître Guy Loando a officiellement ouvert le...

RDC : Jacquemain Shabani échange avec les responsables de différents services de sécurité nationale

Kinshasa, 18 juin 2024 : Le Vice-Premier Ministre, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité, de la Décentralisation et des...

RDC – Dossier émoluments des députés : Martin Fayulu exige la suppression des deux rubriques cachées sous le poste “Fonds spécial d’intervention”

Kinshasa, 18 juin 2024 : Après la mise au point de Vital Kamerhe, président de l'Assemblée nationale, sur les...

RDC : La MOE CENCO-ECC appelle à l’organisation des états généraux des élections

Kinshasa, 18 juin 2024- Dans son rapport sur le cycle électoral 2019-2023 publié lundi 18 juin, la mission d'observation...

RDC : “Le cumul des candidatures a instauré des oligarchies familiales dans la gestion des affaires publiques” (CENCO-ECC)

Kinshasa, 18 juin 2024- Toujours dans son rapport sur le processus électoral 2018-2023, la Mission d'observation électorale CENCO-ECC a...