Présidentielle 2023: Christian Bosembe s’étonne qu’aucun candidat ne revendique le temps d’antenne gratuit leur accordé au journal de la RTNC

Kinshasa, 10 décembre 2023- Le président du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC) Christian Bosembe a soutenu, lors d’une matinée scientifique organisée, samedi 9 decembre, à l’UPN, que son institution a mis en place une directive pour la campagne électorale. Celle-ci accorde notamment aux candidats Président de la République un temps d’antenne gratuit au journal de la Radio télévision nationale congolaise (RTNC).

Cette activité a été organisée dans le cadre d’un cours dispensé par le chef de travaux Trésor Mukambilwa aux étudiants L1 (LMD) du département des sciences de l’information et de la communication.  Le thème du jour a tourné autour de la “Gestion de l’espace médiatique et du professionnalisme des journalistes en pleine campagne électorale”.

Ainsi répondant à une question lui adressée au sujet notamment de la chaîne nationale, le président du CSAC s’est dit étonné de savoir qu’aucun candidat ne réclame le temps d’antenne leur accordé. Aussi, il a indiqué que selon la directive, ces derniers ont le droit d’inviter la RTNC pour la couverture de leur campagne électorale ou d’envoyer leurs éléments pour diffusion. Chose qu’ils ne font pas, dit-il. Et de même ne l’ont pas saisi en tant autorité de la régulation pour réclamer quoique ce soit.

“Les politiciens congolais en mal de positionnement, accusant certaines lacunes eux-même ne vont pas à la RTNC…  Nous avons établi une directive qui donne à tous les candidats président de la République deux choses. Premièrement, un quota sur les minutes à incorporer dans le journal et c’est gratuit. Je crois que c’est 3 ou 4 minutes. Jusqu’au moment où je vous parle aucun candidat n’a revendiqué cela”, a-t-il fait remarquer.

Et d’ajouter : “Deuxième chose. Le CSAC organise les émissions d’enregistrement pour les candidats. Mais certains ont choisi de fuir le débat avançant des raisons qui n’ont ni tête ni queue. On a accordé 90 minutes aux candidats et c‘est scandaleux sur 26 candidats, on a enregistré que 8. Certains ont refusé de répondre à l’invitation disant que Bosembe et du pouvoir. Est-ce que ça de sens? Il y a certains qui disent que vous avez aligné des journalistes de l’opposition mais contraste ils veulent être interviewés par les mêmes journalistes dans leurs chaînes”.

Selon le calendrier de la CENI, la campagne électorale prend fin le 18 décembre et les élections générales sont fixées pour le 20 du même mois.

Cédric BEYA

Les plus vus

Guerre du M23 : A Luanda, Tshisekedi fixe des préalables avant de rencontrer Kagame 

Goma, 27 février 2024- Le Président de la République Démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi Tshilombo a eu un...

Nord-Kivu : L’armée prévoit des tirs d’exercice d’armes lourdes et légères mercredi 28 février à Nyaleke

Goma, 27 février 2024- Le porte-parole des opérations Sokola 1 Grand Nord, le capitaine Antony Mualushayi annonce, dans un...

Nord-Kivu : la grève des pétroliers impacte déjà plusieurs secteurs de la vie à Beni

Beni, 27 Février 2024- Deuxième jour de grève ce mardi 27 février 2024, des importateurs des produits pétroliers dans...

DGCDI: Les agents réclament plus de 10 mois d’arriérés de salaire et avantages légaux

Goma, 27 février 2024- L'intersyndicale de la Direction générale des corridors de développement Industriel (DGCDI), un service technique du...

Ituri : Les enfants des femmes détenues à la prison Centrale de Bunia en difficulté alimentaire

Bunia, 27 février 2024 - Ils sont au total quinze (15) enfants dépendants de leurs mères toutes détenues à...