RDC-Élections du 20 décembre : La MOE CENCO-ECC et “Regard Citoyen” révèlent des nombreuses irrégularités

Kinshasa, 21 décembre 2023- Bureaux de vote non opérationnels, déploiement tardif des matériels et destruction des matériels dans certains centres sont parmi les principales irrégularités relevées par la mission d’observation MOE CENCO-ECC. Ces irrégularités sont reprises dans le rapport de cette structure dévoilé la soirée du mercredi 20 décembre en République démocratique du Congo (RDC).

Selon cette structure au Sankuru, à Kinshasa et ailleurs par exemple, certains bureaux ont ouvert à 17 heures, heure locale, à cause de l’arrivée tardive des Dispositifs électroniques de Vote (DEV). Au centre situé à l’École primaire Edap de Mbandaka, dans la province de l’Equateur, un responsable politique a amené un DEV de sa maison pour remédier à la panne d’une machine dans ce centre, à en croire cette mission d’observation électorale. Ce qui a suscité la colère de la population qui se demande comment il l’a acquise.

Le rapport note plusieurs autres incidents du genre qui ont été enregistrés dans plusieurs autres bureaux de vote, causant des troubles et des tensions. Poursuivant, le rapport parle de 13 DEV ont été saccagés à Lubefu, dans la province du Sankuru, comme dans plusieurs autres centres à travers le pays. Des tirs à balles réelles et des attaques des équipes de la CENI ont été également signalés.

Quid du rapport de Regard citoyen

Dans un autre rapport, la mission d’observation Regard Citoyen, une mission d’observation électorale nationale et non partisane, composée du Réseau Gouvernance Economique et Démocratie (REGED), du Réseau National pour l’Observation et la Surveillance des Elections au Congo (RENOSEC), le Réseau des Organisations des Droits Humains, d’Education Civique et d’Inspiration Chrétienne (RODHECIC) et de l’organisation Rien Sans Les Femmes (RSLF), qui accomplit sa mission en conformité avec les standards sous régionaux, régionaux et internationaux de processus électoral crédible et transparent, relève, parmi tant d’éléments, que dans les bureaux de vote qui ont ouvert, 30% n’ont pas respecté le processus d’adhésion d’ouverture.

Selon cette structure dans environ 30% des bureaux de vote, les secrétaires des bureaux n’ont ni compté le nombre de bulletins de vote reçus, ni procédé au relevé de ces chiffres dans le procès-verbal avant le début du scrutin.

Pour Regard Citoyen, au vu de cela et de plusieurs autres incidents et/ou irrégularités, la côte de la bonne tenue de cette journée électorale est au-dessus de la moyenne. Elle note aussi une présence importante des témoins des partis politiques et des observateurs dans différents bureaux.

Les opérations de vote se poursuivent ce jeudi 21 décembre dans les centres qui n’ont pas pu ouvrir en temps, mercredi. C’est à l’exemple de certains centre en ville de Butembo et dans le territoire de Lubero.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Assemblée nationale : “Un député national touche, tout avantage confondu, 14 millions de FC” (Vital Kamerhe)

Kinshasa, 15 juin 2024- La plénière de clôture de la session ordinaire de mars à l'Assemblée nationale a effectivement...

Foot: V. Club soulève le trophée de la 58e coupe du Congo 

Kinshasa, 15 Juin 2024 - La 58è édition de la coupe du Congo appartient à l'A V.Club. Les Dauphins...

RDC : Felix Tshisekedi annonce un suivi et une évaluation de chaque membre du gouvernement à intervalle de trois mois

Kinshasa, 15 juin 2024 - En vue de s’assurer de l’efficacité des membres du gouvernement Suminwa, il est prévu...

RDC-Sécurité : Les officiers l’inspection générale de la police formés sur les techniques d’enquête judiciaire

Kinshasa, 15 juin 2024 - L'inspection Générale de la Police nationale congolaise (IGPNC) a remis des brevets, vendredi 14...

RDC : Qui est Léonnie Kandolo, la nouvelle ministre du Genre, famille et enfant ?

Kinshasa, 14 juin 2024 - Le ministère du Genre, famille et enfant connaît désormais une nouvelle locataire. Il s’agit...