Élections 2023: La Fondation Rwasamanzi appelle à des sanctions sévères contre les auteurs de la violation d’une dame le jour du vote dans l’espace Kasaï (Communiqué)

Kinshasa, 24 décembre 2023- Dépitée par les actes barbares et inhumains, commis sur une femme de surcroît mère de famille dans la région du Kasaï, le jour du vote, dont une vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux, la fondation Rwasamanzi exhorte le gouvernement à activer ses organes pour mater les auteurs de cette violence extrême. Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, on peut voir cette pauvre dame cueilli par une foule en colère pour le simple fait d’avoir “voté pour un candidat présidentiel différent de celui préféré par une partie de la population”.

Ci dessous le communiqué de presse

La Fondation Rwasamanzi condamne catégoriquement l’acte barbare récemment perpétré dans la région de Kasai. Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux a montré une mère de famille victime d’une violente agression physique simplement parce qu’elle avait voté pour un candidat présidentiel différent de celui préféré par une partie de la population.

Une foule en colère a dépouillé cette mère de ses vêtements avant de la lapider en public. Cette violence extrême et cette cruauté inhumaine sont absolument inacceptables. Nous réprouvons fermement ces actes barbares qui portent atteinte aux droits les plus fondamentaux de chaque individu.

La Fondation Rwasamanzi exhorte les autorités à prendre immédiatement des mesures pour appréhender et punir de manière exemplaire tous les individus impliqués dans cet acte abominable, ainsi que les responsables régionaux qui n’ont pas su empêcher cette violence. La justice doit être rendue et les coupables doivent être traduits en justice pour leurs actes répréhensibles.

Nous en appelons à la vigilance et à la tolérance de la population. Le droit de vote est un pilier essentiel de toute démocratie, et chaque personne a le droit de choisir librement ses représentants politiques sans craindre de représailles ou de violences. La diversité des opinions politiques reflète le caractère démocratique d’une société, et il est de notre devoir d’accepter et de respecter les choix de chacun.

Nous exhortons le gouvernement à adopter rapidement des mesures sévères contre de tels actes de violence, et pour empêcher la diffusion de propos vulgaires et injurieux dans les médias, car cela encourage les délinquants et les criminels à promouvoir le mal.

La Fondation Rwasamanzi rappelle que la paix, la tolérance et le respect des droits humains sont des valeurs essentielles pour le développement d’une société équilibrée et prospère. Nous continuerons à travailler sans relâche pour sensibiliser et éduquer la population à ces valeurs, afin d’éviter que de tels événements tragiques ne se reproduisent.

En ces temps difficiles, nous exprimons notre soutien à la mère victime de cette agression et à sa famille. Nous espérons qu’elle pourra se rétablir rapidement et retrouver un semblant de paix et de sécurité dans sa vie quotidienne.

La Fondation Rwasamanzi appelle également les médias à diffuser largement cet appel à la tolérance et au respect mutuel, afin de sensibiliser le plus grand nombre à la gravité de tels actes de violence envers nos concitoyens.

Fondation Rwasamanzi

Ngalu Loshi
Présidente

Les plus vus

Religion : Dodo Kamba démissionne de la Présidence de la plateforme Eglises de réveil du Congo à deux jours de l’Assemblée générale élective qu’il...

Kinshasa, 27 février 2024- Le président national de l'Église de réveil du Congo (ERC), Dodo Kamba a démissionné de...

Guerre du M23 : A Luanda, Tshisekedi fixe des préalables avant de rencontrer Kagame 

Goma, 27 février 2024- Le Président de la République Démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi Tshilombo a eu un...

Nord-Kivu : L’armée prévoit des tirs d’exercice d’armes lourdes et légères mercredi 28 février à Nyaleke

Goma, 27 février 2024- Le porte-parole des opérations Sokola 1 Grand Nord, le capitaine Antony Mualushayi annonce, dans un...

Nord-Kivu : la grève des pétroliers impacte déjà plusieurs secteurs de la vie à Beni

Beni, 27 Février 2024- Deuxième jour de grève ce mardi 27 février 2024, des importateurs des produits pétroliers dans...

DGCDI: Les agents réclament plus de 10 mois d’arriérés de salaire et avantages légaux

Goma, 27 février 2024- L'intersyndicale de la Direction générale des corridors de développement Industriel (DGCDI), un service technique du...