Élections en RDC : “Le FCC devrait se taire car ce processus ne le concerne pas” (Peter Kazadi)

Kinshasa, 26 décembre 2023 – Le vice-premier ministre, ministre de l’intérieur Peter Kazadi a réagi à l’appel de mobilisation du Front Commun pour le Congo (FCC) pour un retour à l’ordre constitutionnel violé aujourd’hui, selon ce regroupement politique, notamment par l’organisation des élections qu’il qualifie de chaos.

“Appelle tous ses cadres et militants à se tenir prêts pour les actions qui vont être décrétées, dans le cadre de cette mobilisation générale, en vue de créer les conditions du retour à l’ordre constitutionnel aujourd’hui violé, et de rendre le pouvoir au peuple, souverain primaire, à travers des élections réellement inclusives, libres et transparentes”, lit-on dans la déclaration du FCC.

A son tour, le VPM de l’intérieur a d’abord indiqué que cette formation politique qui a refusé de prendre part à ce processus, doit apprendre à se taire.

“Le FCC devrait se taire car le processus ne le concerne pas. Ils veulent troubler le pays et ils vont, eux-mêmes, tomber sous le coup de l’article 64. Ils n’avaient pas de bilan à présenter au peuple. Ayant compris cela, ils ont préféré se mettre à l’écart du processus électoral. Qu’il se taisent tout simplement !”

Aussi, il soutient qu’ils doivent agir comme l’UDPS en 2006 qui s’est non seulement retiré du processus, sans aussi chercher à se prononcer sur son organisation.

Cédric BEYA

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...