Nord-Kivu : En plein processus de retrait, la MONUSCO dresse un bilan élogieux pour l’année 2023 à Beni-Lubero

Beni, 3 janvier 2023 : Le bureau de la MONUSCO, Beni-Lubero, a présenté mardi 2 janvier 2023, le bilan de ses actions au Grand-Nord, en province du Nord-Kivu. Pour ce faire, un document de vingt pages qui retrace certaines activités de cette mission au grand Nord, menées au cours de l’année écoulée a été distribué aux journalistes présents.

D’après ce document, au total, près de 600.000 dollars américains ont été utilisés dans des projets en faveur des institutions et des habitants de Beni, Butembo et Lubero, au Grand-Nord.

Parmi ces activités, on note la récente construction du bâtiment qui abrite l’auditorat militaire de Beni et le bourreau du Groupe Mobile d’intervention (GMI).

Dans le territoire de Beni, au niveau de Kamango, la MONUSCO a financé un projet d’éclairage public et d’électrification de l’hôpital général de référence qui risquait de ne plus être alimenté en électricité, à cause de la fermeture d’une base des casques bleus. La mission des Nations-Unies a aussi exécuté plusieurs projets de formation et lutte contre la désinformation, d’équipement des éléments de la police, l’appui au processus électoral, l’assistance aux détenus de la prison de Beni et d’autres.

Dans le domaine sécuritaire, les forces de la MONUSCO ont mené 9 opérations robustes contre les groupes armés. Parmi ces opérations robustes, on cite 3 opérations conjointes avec les FARDC dans le territoire de Djugu et Mahagi à Bwanasura, Ndalya et Luna (Ituri) et à Mavivi, Mbutaba, Eringeti, Saké et Kibati, au Nord-Kivu. Ces opérations ont permis aux populations de trouver une certaine quiétude et ont abouti à la destruction des camps des assaillants, d’autres se sont rendus.

Lors de cette rencontre Josiah Obat, chef du bureau de la MONUSCO Beni-Lubero, a révélé que deux bases de cette mission ont été fermées. Il s’agit de la base de Lubero et celle de Kamango. Interrogé à ce sujet, cette autorité a indiqué que la fermeture de ces bases n’est pas synonyme du retrait dans ces zones de la communauté internationale. Il a rassuré sur la détermination de cette mission à continuer de travailler pour le retour complète de la paix dans ces zones même à distance.

La mission des Nations-Unies dans le Grand-Nord a saisi cette occasion pour remercier la presse locale pour son implication dans la lutte contre la désinformation et les fausses informations visant les agents de cette mission et les soldats des casques bleus dans la région. Le chef de bureau de la MONUSCO Beni-Lubero, a rassuré sur la détermination de ses hommes à travailler pour la sécurité des civils pendant cette nouvelle année pour le mandat de sa mission qui a été prorogé.

Disons que le processus de retrait de la mission des Nations-Unies en RDC est toujours en cours. D’ici mi-2023, la base de cette mission de Bukavu, pourra fermer ses portes, ensuite le Nord-Kivu et Ituri. Cependant, les forces de Nations-Unies resteront encore dans certaines zones en proie à l’insécurité.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

RDC : Le gouvernement Suminwa bientôt en séminaire de renforcement des capacités

Kinshasa, 17 juin 2024 : Lors de la toute première réunion du Conseil des ministres, autour du Chef de...

RDC: Reconduit au gouvernement, Guy Loando et la nouvelle notabilité de la Tshuapa témoignent une gratitude sincère envers Félix Tshisekedi 

Kinshasa 15 juin 2024- La ville-province de Kinshasa a résonné des échanges passionnés entre Guy Loando, Ministre d’Etat, Ministre...

RDC : Les Sénateurs appelés à choisir entre la majorité parlementaire ou l’opposition avant ce mercredi

Kinshasa, 17 juin 2024 : Avant l'adoption du règlement intérieur et de l'élection du bureau définitif, le bureau d'âge...

Kasaï Central : Un député provincial sollicite la délocalisation du cimetière de Kananga

Kananga, 17 juin 2024- Le député provincial Pierre Sosthene Kambidi a, au cours d'une plénière tenue vendredi 14 juin,...

Kasaï Central : Des poursuites judiciaires recommandées contre l’ancien Gouverneur John Kabeya après une mission d’enquête à la DGRKAC

Kananga, 17 juin 2024- L'Assemblée provinciale du Kasaï Central a résolu de mettre en accusation l'ancien Gouverneur John Kabeya...