Présidentielle : Patrick Muyaya invite l’opposition à rassembler les procès-verbaux pour le contentieux électoral

Kinshasa, 3 janvier 2023- Le porte-parole du gouvernement congolais Patrick Muyaya a rappelé que la voie légale pour les contestations électorales restent les Cours et Tribunaux.

Ce faisant, au cours d’une rencontre avec la presse mardi 2 janvier, le ministre de la communication et médias s’est réjoui du regroupement des opposants candidats à la présidentielle, le jour même de la publication des résultats provisoires, pour rejeter les chiffres avancés par la CENI, faisant de Félix Tshisekedi président de la République pour les cinq prochaines années.

Par là, Patrick Muyaya a indiqué qu’il serait également mieux pour eux de rassembler les procès-verbaux pour une confrontation devant la Cour Constitutionnelle avec la CENI.

Peu avant, il a noté que le peuple congolais a démontré le 20 décembre et même après la publication des résultats, que Félix Tshisekedi reste le champion de la rue. Une façon pour lui de prévenir les contestateurs sur un éventuel fiasco, en cas des manifestations de la rue.

Signalons que lors de la publication des résultats provisoires, Félix Tshisekedi a été proclamé vainqueur avec plus de 13 millions de voix, soit 73,34% devant Moïse Katumbi (18,08%) et de Martin Fayulu ( 5,33 %).

D’après le calendrier de la CENI, c’est ce 3 janvier que se clôture le dépôt des requêtes à la Cour Constitutionnelle.

Cédric BEYA

Les plus vus

RDC: Kinshasa abrite le quatrième atelier sur l’étude du potentiel agricole de la RDC

Kinshasa, 18 juin 2024- Le Ministre d'État, Ministre de l'Aménagement du Territoire, Maître Guy Loando a officiellement ouvert le...

RDC : Jacquemain Shabani échange avec les responsables de différents services de sécurité nationale

Kinshasa, 18 juin 2024 : Le Vice-Premier Ministre, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité, de la Décentralisation et des...

RDC – Dossier émoluments des députés : Martin Fayulu exige la suppression des deux rubriques cachées sous le poste “Fonds spécial d’intervention”

Kinshasa, 18 juin 2024 : Après la mise au point de Vital Kamerhe, président de l'Assemblée nationale, sur les...

RDC : La MOE CENCO-ECC appelle à l’organisation des états généraux des élections

Kinshasa, 18 juin 2024- Dans son rapport sur le cycle électoral 2019-2023 publié lundi 18 juin, la mission d'observation...

RDC : “Le cumul des candidatures a instauré des oligarchies familiales dans la gestion des affaires publiques” (CENCO-ECC)

Kinshasa, 18 juin 2024- Toujours dans son rapport sur le processus électoral 2018-2023, la Mission d'observation électorale CENCO-ECC a...