Présidentielle : Patrick Muyaya invite l’opposition à rassembler les procès-verbaux pour le contentieux électoral

Kinshasa, 3 janvier 2023- Le porte-parole du gouvernement congolais Patrick Muyaya a rappelé que la voie légale pour les contestations électorales restent les Cours et Tribunaux.

Ce faisant, au cours d’une rencontre avec la presse mardi 2 janvier, le ministre de la communication et médias s’est réjoui du regroupement des opposants candidats à la présidentielle, le jour même de la publication des résultats provisoires, pour rejeter les chiffres avancés par la CENI, faisant de Félix Tshisekedi président de la République pour les cinq prochaines années.

Par là, Patrick Muyaya a indiqué qu’il serait également mieux pour eux de rassembler les procès-verbaux pour une confrontation devant la Cour Constitutionnelle avec la CENI.

Peu avant, il a noté que le peuple congolais a démontré le 20 décembre et même après la publication des résultats, que Félix Tshisekedi reste le champion de la rue. Une façon pour lui de prévenir les contestateurs sur un éventuel fiasco s’ils comptent sur la rue pour une quelque revendication.

Signalons que lors de la publication des résultats provisoires, Félix Tshisekedi a été proclamé vainqueur avec plus de 13 millions de voix, soit 73,34% devant Moïse Katumbi (18,08%) et de Martin Fayulu ( 5,33 %).

D’après le calendrier de la CENI, c’est ce 3 janvier que se clôture le dépôt des requêtes à la Cour Constitutionnelle.

Cédric BEYA

Les plus vus

RDC-Education nationale : Voici les modalités de fixation des frais scolaires pour l’année 2024-2025

Kalemie le 25 juillet 2024- Le ministère à charge de l'éducation nationale et nouvelle citoyenneté a rendu public à...

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...