Élections : Le parti politique “Agir Pour le Congo” rejette les accusations “dénuées de tout fondement” de Makangu Erick contre Carole Agito (Communiqué)

Kinhsasa, 5 décembre 2023- Dans un communiqué de presse parvenu à Dépêche.cd, la cellule de communication le parti politique “Agir Pour le Congo” (AGPC) que dirige M. Yves Abdallah Makanga, a appris avec indignation à travers un article de presse publié, vendredi 05 décembre, à Kinshasa, les déclarations “irresponsables” du nommé Erick Makangu, candidat aux législatives nationales à Buta territoire et aux provinciales à Buta ville, qui fabrique des accusations dénuées de tout fondement contre la Présidente nationale de l’AGPC, la Sénatrice Carole Agito Amela (regroupement politique AAeC) et apporte les précisions ci-dessous, tout en se réservant le droit de saisir les instances judiciaires compétentes pour diffamation et atteinte à l’image de sa candidate:

1. Le nommé Makangu Erick n’est nullement le challenger direct de la Sénatrice Carole Agito aux législatives nationales parce qu’il est candidat à Buta territoire et non à Buta Ville.
2. Aucun doute ne plane sur les records battus par la Sénatrice Carole Agito Amela à qui Éric Makangu a personnellement envoyé un message de félicitation au lendemain des scrutins qui l’ont consacrée première dans tous les 65 bureaux de vote de sa circonscription électorale de Buta Ville avec un poursuivant qui n’a que le 1/3 de ses voix (PV affichés devant les bureaux de vote faisant foi).
3. De tous les PV émanant des différents bureaux de vote, aucun bourrage des urnes ni tout autre acte répréhensible n’a été dénoncé ni documenté à l’encontre de la candidate Carole Agito ou un quelconque membre de son équipe de campagne. GO
4. Par contre, I’expression du suffrage émanant des urnes traduit plutôt la volonté du peuple de Dieu qui a accordé un tel plébiscite au Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour qui la Sénatrice Carole Agito Amela a battu campagne.
5. Au sujet des élections législatives provinciales, le candidat Mopanga Guylain (du regroupement politique AAeC et membre du parti AGPC), qui est le challenger direct du sieur Erick Makangu, a battu ce dernier à plate couture en ville de Buta et ce, dans tous les 65 bureaux de vote (PV affichés au lendemain des scrutins faisant foi).
6. Ayant violé le siège du Secrétariat exécutif provincial de la Centrale électorale (acte condamné parla CENI dans son communiqué N°085/CENI/RDC du 23 décembre 2023 et qui a promis des sanctions exemplaires à l’endroit des auteurs) en y organisant une expédition en bande des gangs, sieur Erick Makangu a marché à l’encontre de toutes les lois régissant l’organisation et le fonctionnement de la CENI et se cherche en vain une bouée de sauvetage en se défaussant maladroitement sur I ‘Honorable Carole Agito qui, répétons-le, n’a été sa concurrente à aucun des scrutins.
De ce qui précède, ayant subit le rejet catégorique de la population et échoué dans leurs entreprises de faire tomber Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo au profit de leur vrai candidat à la présidentielle, le sieur Erick Makangu et ses soutiens enragés dégagent là leurs dernières énergies avant leur enterrement politique au regard des résultats que nous attendons d’être confirmés par la CENI dans les prochains jours.

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...