RDC – Destruction des sièges des partis politiques adverses : ACAJ condamne des actes d’intolérance politique

Kinshasa, 05 janvier 2024 : A la suite de vandalisme de siège du parti politique Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) à Kashobwe dans le territoire de Kasenga en province du Haut-Katanga par des personnes non autrement identifiées, l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ) se dit inquiète de ce qu’elle qualifie des “actes d’intolérance politique”.

Elle a exprimé sa condamnation face à ce comportement à travers un communiqué de presse parvenu à Dépêche.cd ce vendredi 5 janvier 2024.

Pour l’ACAJ, ces actes de vandalisme vise certainement à s’attaquer au vouloir-vivre patiemment construit depuis la nuit de temps par les vaillants pionniers de la souveraineté tant nationale qu’internationale.

Afin de combattre ces comportements, ACAJ engage le gouvernement à prendre des dispositions urgentes pour faire échec à cette nouvelle stratégie de combat politique consistant en la destruction des permanences des partis politiques adverses, en cas de divergence; à prévenir des actes similaires et succeptibles d’être dupliqués par d’autres délinquants ailleurs, sur le territoire national; en suite à chercher, arrêter et déférer devant les juridictions compétentes les commanditaires et auteurs présumés de ces actes.

A l’annonce des résultats provisoires de la présidentielle du 29 décembre 2023 en République Démocratique du Congo, des sièges de certains partis politiques ont été détruits, des insignes brûlés par des personnes non identifiées dans certains coins du pays.

Salomon MUBASI

Les plus vus

RDC: Kinshasa abrite le quatrième atelier sur l’étude du potentiel agricole de la RDC

Kinshasa, 18 juin 2024- Le Ministre d'État, Ministre de l'Aménagement du Territoire, Maître Guy Loando a officiellement ouvert le...

RDC : Jacquemain Shabani échange avec les responsables de différents services de sécurité nationale

Kinshasa, 18 juin 2024 : Le Vice-Premier Ministre, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité, de la Décentralisation et des...

RDC – Dossier émoluments des députés : Martin Fayulu exige la suppression des deux rubriques cachées sous le poste “Fonds spécial d’intervention”

Kinshasa, 18 juin 2024 : Après la mise au point de Vital Kamerhe, président de l'Assemblée nationale, sur les...

RDC : La MOE CENCO-ECC appelle à l’organisation des états généraux des élections

Kinshasa, 18 juin 2024- Dans son rapport sur le cycle électoral 2019-2023 publié lundi 18 juin, la mission d'observation...

RDC : “Le cumul des candidatures a instauré des oligarchies familiales dans la gestion des affaires publiques” (CENCO-ECC)

Kinshasa, 18 juin 2024- Toujours dans son rapport sur le processus électoral 2018-2023, la Mission d'observation électorale CENCO-ECC a...