Élections : “La CENI peut nous expliquer que seules les législatives ont été corrompues et pas la présidentielle ?” (Opposition)

Kinshasa, 06 janvier 2024 : L’opposition congolaise a réitéré ses exigences sur le processus électoral qui s’est déroulé en décembre ayant conduit à la réélection de Félix Tshisekedi à la présidentielle en RDC.

Au cours d’un point de presse conjoint tenu ce samedi 06 janvier 2024 à Kinshasa, les ténors de l’opposition ont soutenu que ces scrutins combinés ont été entachés de fraude, tricherie et autres irrégularités à tous les niveaux.

Réagissant à l’invalidation de plus de 80 candidats aux législatives nationales et provinciales pour fraude, détention illégale des dispositifs électroniques de vote, violences et autres irrégularités par la Commission électorale nationale indépendante CENI, ces leaders de l’opposition soulignent que ces scrutins étant combinés, la fraude ne peut se réaliser à un seul échelon.

“Par quelle magie, dans une élection combinée avec un seul bulletin, la CENI peut nous expliquer que seules les législatives ont été corrompues et pas la présidentielle ?”, s’interrogent ces leaders de l’opposition avec en tête Martin, Katumbi, Matata, Diongo, Anzulini, Kikuni, Mukwege et Sessanga.

Et d’ajouter : “La simple analyse de la liste de 82 sacrifiés démontre que la fraude s’est disséminée sur toute l’étendue du territoire national. Ceci implique, en réalité qu’elle a des dimensions beaucoup plus graves surtout, lorsque l’on constate que les bénéficiaires de machines à voter sont tous globalement de la famille politique de Monsieur Tshisekedi et ont des statuts étatiques”, poursuivent-ils dans leur déclaration commune.

Ces candidats à la présidentielle accompagnés d’autres acteurs politiques réitèrent leurs exigences de “l’annulation totale du simulacre d’élections du 20 décembre 2023 à tous les niveaux et de la mise immédiate à la disposition de la justice de Monsieur Denis Kadima, des membres de la CENI, de leurs complices et de tous les autres acteurs de la fraude électorale”.

David Saveur MIKOBI

Les plus vus

Ituri : Les enfants des femmes détenues à la prison Centrale de Bunia en difficulté alimentaire

Bunia, 27 février 2024 - Ils sont au total quinze (15) enfants dépendants de leurs mères toutes détenues à...

Sud-Kivu – Retrait de la Monusco : “La base de Kamanyola sera fermée le 28 février” (Bintou Keita)

Kinshasa, 27 février 2024 : La cheffe de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO),...

Kasaï central : Vol des dossiers de contentieux des législatives provinciales à la Cour d’Appel de Kananga

Kinshasa, 27 février 2024 - Les dossiers relatifs aux contentieux électoraux des législatives provinciales sont portés disparus au bureau...

Assemblée provinciale de Kinshasa : Le personnel administratif réclame 16 mois d’arriérés de salaire

Kinshasa, 27 février 2024 : Les administratifs de l'Assemblée provinciale de Kinshasa réclament 16 mois de salaires. “16 mois au...

Guerre du M23 : Félix Tshisekedi attendu chez Joao Lourenço ce mardi

Goma, 27 février 2024 : Le Chef de l'État congolais, Félix Tshisekedi Tshilombo est attendu ce mardi 27 février...