Beni : 6 personnes tuées dans une situation confuse entre FARDC et Wazalendo à Mangina

Beni, 08 janvier 2023 : La situation est restée confuse et tendue lundi 8 janvier 2023, dans la commune de Mangina, une entité située à environ 30 kilomètres de la ville de Beni, en province du Nord-Kivu. A la base de cette situation, crépitement de plusieurs coups de balles par des éléments FARDC, qui tentaient de disperser tout attroupement des jeunes dans l’objectif de mettre la main sur des présumés “Wazalendo”, auteurs de certaines attaques contre leurs position, il y a quelques jours aux alentours de cette commune.

Selon des sources de la société civile, c’est dans cette situation que les six (6) personnes ont été tuées atteintes par balles. La mort de ces civils couplée aux crépitements des balles a causé une débandade des habitants qui ont commencé à vider la commune pour des zones supposées sécurisées.

Les autres habitants se sont enfermés dans leurs maisons, explique un des leaders de la place.

Le Bourgmestre ad intérim de la commune de Mangina, confirme cette information tout en restant vague sur l’identité des auteurs de la fusillade sur des civils. Katembo Salumu, a par ailleurs confirmé le déplacement pour des zones supposées sécurisées d’environ 85% de la population.

“La situation est presque précaire parce que la population se vide de la commune. Il y a presque 85% de la population qui a quitté la commune. La population a pris fuite après que les militaires ont crépité des coups de balles pour tenter de mettre la main sur des présumés Wazalendo”, a déclaré le bourgmestre ad intérim,
Katembo Salumu.

La société civile de Mangina par le biais de son président Kakule Mwongozi Vunyatsi, déplore cette situation qui vient de coûter la vie aux paisibles citoyens. Tout en déplorant les cas de décès, ce leader de base invite la justice militaire à se saisir de ce dossier pour mettre la main sur des militaires auteurs des actes barbares à Mangina.

L’administrateur militaire du territoire de Beni, le Colonel Ehuta Omeonga Charles contacté à ce sujet, s’est réservé de tout commentaire. Il a toutefois promis de s’exprimer plus tard, après avoir réuni des éléments. Quelques jours, soit une semaine presque, que la commune de Mangina, a traversé une situation confuse des attaques tantôt attribuées aux ADF ou aux présumés Wazalendo.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Religion : Dodo Kamba démissionne de la Présidence de la plateforme Eglises de réveil du Congo à deux jours de l’Assemblée générale élective qu’il...

Kinshasa, 27 février 2024- Le président national de l'Église de réveil du Congo (ERC), Dodo Kamba a démissionné de...

Guerre du M23 : A Luanda, Tshisekedi fixe des préalables avant de rencontrer Kagame 

Goma, 27 février 2024- Le Président de la République Démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi Tshilombo a eu un...

Nord-Kivu : L’armée prévoit des tirs d’exercice d’armes lourdes et légères mercredi 28 février à Nyaleke

Goma, 27 février 2024- Le porte-parole des opérations Sokola 1 Grand Nord, le capitaine Antony Mualushayi annonce, dans un...

Nord-Kivu : la grève des pétroliers impacte déjà plusieurs secteurs de la vie à Beni

Beni, 27 Février 2024- Deuxième jour de grève ce mardi 27 février 2024, des importateurs des produits pétroliers dans...

DGCDI: Les agents réclament plus de 10 mois d’arriérés de salaire et avantages légaux

Goma, 27 février 2024- L'intersyndicale de la Direction générale des corridors de développement Industriel (DGCDI), un service technique du...