Nord-Kivu : En attente de la proclamation des résultats, un candidat député de l’UNC aux arrêts à Beni

Kinshasa, 08 janvier 2024 : Le député provincial dans la circonscription électorale de Beni-ville, Fiston Isambiro, leader du groupe de pression “Veranda Mutsanga” et membre fervent de l’Union pour la nation congolaise (UNC) est aux arrêts.

Fiston Isambiro, a été arrêté à Mangina, 30 Kilomètres de la ville de Beni, aux côtés de son premier suppléant à l’élection du 20 décembre dernier, Katembo Poypo Samuel, avec 3 autres personnes, le 5 janvier 2024.

Fiston Isambiro, député provincial au compte de l’UNC, a été arrêté deux semaines seulement après sa libération par grâce présidentielle de la prison de Kangbay, le 19 décembre 2023. Sa libération était intervenue après le meeting populaire du Chef de l’État Félix Tshisekedi, au rond-point de la ville, dans le cadre de la campagne électorale.

Cette information est confirmée par Thembo Kalimuli, Fédéral de l’UNC Beni-Ville. Dans un entretien avec dépêche.cd, lundi celui-ci explique que Fiston et ses compagnons ont été accusés d’être auteurs des attaques contre des positions FARDC, dans cette cité de Mangina à environs 30 Kilomètres à l’ouest de la ville de Beni.

Ces attaques qui ont été attribuées aux Wazalendo ont conduit à la mort de certains civils et militaires.

Après son arrestation, Fiston a été conduit à Oicha, chef-lieu du territoire de Beni, avant d’être déployé au niveau du TD, pour audition par des services sécuritaire. L’Union pour la nation Congolaise (UNC), qui qualifie cette arrestation d’arbitraire, appelle à la libération sans condition de ses camarades qui ne sont ni Mai-Mai, ni ADF.

“Nous avons constaté l’arrestation irrégulière et illégale de Mr Muhindo Isambiro Fiston, accompagné de Mr Nzanzu Nderya Séraphin et Bahati Moïse, tous membres actifs de l’UNC en ville de Beni. Comme défenseur des intérêts de la population et hommes du peuple. Ils se sont orientés à Mangina pour constater et faire un état de lieux après une situation sécuritaire macabre qui s’y était déroulée. En train de se renseigner sur ce qui s’est passé, brusquement il y a eu l’arrivée des militaires congolais qui ont tiré des balles à l’air et ont arrêté ces membres de l’UNC dont le candidat député provincial Muhindo Isambiro Fiston (…..). Nous exigeons leurs libérations sans condition, vu qu’ils ne sont pas des Mai-Mai, encore moins des ADF”, a déclaré Thembo Kalimuli.

Notons que c’est depuis près d’une semaine que la situation sécuritaire reste précaire à Mangina, dans le territoire de Beni. Ce lundi 8 janvier, au moins 6 personnes ont été tuées par balles lors d’une confusion entre FARDC et Wazalendo.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Assemblée nationale : “Un député national touche, tout avantage confondu, 14 millions de FC” (Vital Kamerhe)

Kinshasa, 15 juin 2024- La plénière de clôture de la session ordinaire de mars à l'Assemblée nationale a effectivement...

Foot: V. Club soulève le trophée de la 58e coupe du Congo 

Kinshasa, 15 Juin 2024 - La 58è édition de la coupe du Congo appartient à l'A V.Club. Les Dauphins...

RDC : Felix Tshisekedi annonce un suivi et une évaluation de chaque membre du gouvernement à intervalle de trois mois

Kinshasa, 15 juin 2024 - En vue de s’assurer de l’efficacité des membres du gouvernement Suminwa, il est prévu...

RDC-Sécurité : Les officiers l’inspection générale de la police formés sur les techniques d’enquête judiciaire

Kinshasa, 15 juin 2024 - L'inspection Générale de la Police nationale congolaise (IGPNC) a remis des brevets, vendredi 14...

RDC : Qui est Léonnie Kandolo, la nouvelle ministre du Genre, famille et enfant ?

Kinshasa, 14 juin 2024 - Le ministère du Genre, famille et enfant connaît désormais une nouvelle locataire. Il s’agit...