RDC – Assemblée nationale : Pas de chaise vide, Ensemble pour la République va bel et bien siéger !

Kinshasa, 16 janvier 2024 : Ensemble pour la République, l’unique parti de l’opposition politique ayant plus des députés nationaux (23 sièges), ne va pas abdiquer.

Pour faire le contrepoids à l’hémicycle, le parti de Moïse Katumbi est déterminé à défendre la voix du peuple, tant dans le cadre institutionnel que par des actions dans la rue et des marches pacifiques.

Confirmation d’Olivier Kamitatu, directeur de cabinet de Moïse Katumbi, après quelques bruits sur le boycott à l’Assemblée nationale.

“Il n’y aura pas de boycott à l’Assemblée nationale. Nous continuerons à défendre la voix du peuple et dans le schéma institutionnel et en dehors des institutions, dans la rue, dans les marches pacifiques, par toutes les actions qui nous permettrons de recouvrer notre liberté”, a déclaré Olivier Kamitatu dans une interview accordée à RFI.

Pour lui, l’actuel plus grand parti de l’opposition n’est pas dans la politique de la chaise vide.

MAKAMBO Bernetel

Les plus vus

RDC : Le gouvernement Suminwa bientôt en séminaire de renforcement des capacités

Kinshasa, 17 juin 2024 : Lors de la toute première réunion du Conseil des ministres, autour du Chef de...

RDC: Reconduit au gouvernement, Guy Loando et la nouvelle notabilité de la Tshuapa témoignent une gratitude sincère envers Félix Tshisekedi 

Kinshasa 15 juin 2024- La ville-province de Kinshasa a résonné des échanges passionnés entre Guy Loando, Ministre d’Etat, Ministre...

RDC : Les Sénateurs appelés à choisir entre la majorité parlementaire ou l’opposition avant ce mercredi

Kinshasa, 17 juin 2024 : Avant l'adoption du règlement intérieur et de l'élection du bureau définitif, le bureau d'âge...

Kasaï Central : Un député provincial sollicite la délocalisation du cimetière de Kananga

Kananga, 17 juin 2024- Le député provincial Pierre Sosthene Kambidi a, au cours d'une plénière tenue vendredi 14 juin,...

Kasaï Central : Des poursuites judiciaires recommandées contre l’ancien Gouverneur John Kabeya après une mission d’enquête à la DGRKAC

Kananga, 17 juin 2024- L'Assemblée provinciale du Kasaï Central a résolu de mettre en accusation l'ancien Gouverneur John Kabeya...