RDC – Investiture de Fatshi : Katumbi, Fayulu et Anzuluni appellent à des manifestations ce samedi 20 janvier

Kinshasa, 18 janvier 2024- L’opposition politique ne décolère pas au sujet des résultats de la présidentielle du 20 décembre 2024, qu’elle conteste en bloc.

A 48 heures de la cérémonie de prestation de serment de Félix Tshisekedi, le président réélu et contesté par l’opposition, Moïse Katumbi, Martin Fayulu et Floribert Anzuluni ont appelé à de nouvelles manifestations publiques.

Ces trois candidats à la présidentielle mobilisent les congolais pour une première action ce samedi 20 janvier, en marge de l’investiture de Félix Tshisekedi.

Martin Fayulu, Moïse Katumbi et Floribert Anzuluni dénoncent ce qu’ils qualifient de “simulacre d’élections”.

Jusque-là, les détails sur l’itinéraire ne sont pas dévoilés. Peut-être une stratégie pour éviter l’étouffement par la Police.

Les trois leaders affirment s’attendre à ce que la population se mobilise spontanément partout où elle se trouve.

La Rédaction

Les plus vus

RDC-Education nationale : Voici les modalités de fixation des frais scolaires pour l’année 2024-2025

Kalemie le 25 juillet 2024- Le ministère à charge de l'éducation nationale et nouvelle citoyenneté a rendu public à...

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...