Les à côtés de l’Investiture : Catherine Kathungu s’entretient avec le Président de Sao Tomé-et-Principe autour de la Culture, diplomatie et Cooperation

Kinshasa, 21 janvier 2024- La République Démocratique du Congo est en ébullition pour l’investiture de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à la suite de sa large victoire à la dernière Présidentielle qui a eu lieu le 20 décembre dernier.

Un mois après, soit le 20 janvier 2024, lors de la prestation de Serment, 20 Chefs d’État ont rehaussé de leur présence cette majestueuse cérémonie, dont le Président de l’État insulaire, Sao Tomé-et-principe, Carlos Vila Nova.

Venu témoigner son amitié à son homologue congolais, Carlos Vila Nova, pour son séjour, s’est entretenu en outre avec la Ministre de la Culture, arts et patrimoine, Catherine Kathungu Faraha sur les relations que partagent les Santoméens et les congolais.

“Je suis très ravie pour le choix porté à mon ministère et en ma personne par son Excellence le Président de la République et mon Chef le Premier Ministre, de s’occuper du Chef de l’État santoméen, son Excellence Carlos Vila Nova durant son séjour ici dans notre territoire à l’occasion de l’investiture de notre Président bien-aimé que je considère comme un patrimoine national”, a fixé la Ministre de la Culture.

Pour Catherine Kathungu Faraha, c’est une occasion de passer en revue les relations que la RDC et le Sao Tomé-et-Principe partagent à ces jours, questions de raviver certains domaines, notamment la Culture, la coopération et la diplomatie.

Catherine Kathungu précise que cette optique rentre dans les objectifs que s’est fixé Félix Tshisekedi pour son nouveau mandat au cours duquel il compte ramener plusieurs investisseurs et ouvrir l’opportunité à d’autres nations à venir proposer des coopérations fructueuses et profitables aux congolais.

Catherine Kathungu dit avoir de l’admiration pour Sao Tomé-et-Principe à l’égard de sa Culture.

“Son Peuple est accueillant, très discipliné, avec des avancées en matières d’éducation, de la culture, et de la littérature. Les santoméens sont des protecteurs de l’environnement, ils sont forts en travaux d’infrastructure et de recherche naturelle”, a t-elle approfondi.

Et d’ajouter: “Sa culture dans le cadre de la promotion et de la protection des patrimoines historiques culturels, naturels et aquatiques démontre la particularité de ce peuple”, a estimé Catherine Kathungu Faraha.

Sao Tomé-et-Principe a un patrimoine humain important qui est à cheval avec le Portugal, l’Amérique latine et l’Afrique.

“Il ya un consul de Sao Tomé en RDC depuis 4 décennies. Les Santoméens vont fêter leurs 50 ans d’independance en 2025, je pense que nous serons là pour témoigner notre amitié”, a déclaré Catherine Kathungu Faraha.

Signalons que plusieurs activités culturelles et visites guidées sont programmées pendant cette semaine de l’investiture de Félix Tshisekedi.

La rédaction 

Les plus vus

Nord-Kivu : L’armée prévoit des tirs d’exercice d’armes lourdes et légères mercredi 28 février à Nyaleke

Goma, 27 février 2024- Le porte-parole des opérations Sokola 1 Grand Nord, le capitaine Antony Mualushayi annonce, dans un...

Nord-Kivu : la grève des pétroliers impacte déjà plusieurs secteurs de la vie à Beni

Beni, 27 Février 2024- Deuxième jour de grève ce mardi 27 février 2024, des importateurs des produits pétroliers dans...

DGCDI: Les agents réclament plus de 10 mois d’arriérés de salaire et avantages légaux

Goma, 27 février 2024- L'intersyndicale de la Direction générale des corridors de développement Industriel (DGCDI), un service technique du...

Ituri : Les enfants des femmes détenues à la prison Centrale de Bunia en difficulté alimentaire

Bunia, 27 février 2024 - Ils sont au total quinze (15) enfants dépendants de leurs mères toutes détenues à...

Sud-Kivu – Retrait de la Monusco : “La base de Kamanyola sera fermée le 28 février” (Bintou Keita)

Kinshasa, 27 février 2024 : La cheffe de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO),...