Nord-Kivu : Bientôt l’assaut conjoint SADC-FARDC contre le M23

Kinshasa, 23 janvier 2024- Arrivé en province du Nord-Kivu, lundi 22 Janvier 2024, le secretaire executif de la SADC, le Botswanais Elias Mpedi Magosi, s’est entretenu le même lundi avec le gouverneur militaire ad-intérim du Nord-Kivu, le général major Peter Chirimwami. Ont aussi pris part à cette réunion certains membres du comité provincial de securité de la province.

Prenant la parole après cette réunion, Elias Mpedi Magosi, a révélé que la force de la SADC, a été déployée pour pacifier la partie Est de la RDC. Ainsi donc, la force de la SADC, vient accompagner les FARDC dans la restauration de la paix à l’est du pays, dit-il.

“Nous sommes là pour aider la RDC à être pacifiée. Je ne vais pas entrer en détails sur ce que nous allons faire pour nous rassurer que cela se passe. Cependant, je voudrais dire que la SADC n’a jamais échoué dans n’importe quelle missions au par avant. Nous sommes ici pour rétablir le partenariat et nous rassurer que la paix en RDC est restaurée. Si ceci demande des actions offensives ou ça nécessite des efforts diplomatiques qui se font déjà aujourd’hui, tout ces efforts convergent à assurer la recherche de la paix en RDC. Le mandat est de sécuriser la partie Est de la RDC, se rassurer que les déplacés rentrent dans leur zones d’origines. Nous allons aussi nous rassurer que les efforts humanitaires sont mis en place pour la cause. Nous allons travailler avec tout les autres acteurs”, a laissé entendre le secrétaire de la SADC.

L’arrivée au Nord-Kivu, du secretaire executif de la SADC, marque tournant décisif dans le lancement des opérations dénommées “SAMIR-DRC” de la force militaire de la SADC avec les forces armées congolaises FARDC, contre les terroristes du M23 et leurs alliés rwandais, a estimé le lieutenant général FALL Sikabwe, commandant forces terrestres et commandant des opérations en provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu. Cet officier supérieur s’est exprimé au sortir de la reunion strategique tenue avec Elias Mpedi Magosi, secretaire executif de la SADC, le même lundi à Goma.

“Il est venu s’assurer de l’effectivité de l’arrivée de ses troupes et de voir dans quelle mesure nous sommes déjà préparer ensemble pour lancé la reconquête des territoires sous les M23. Vous nous voyez ensemble ici dans la planification et vous nous verrez ensemble sur terrain et aussi après la conquête. Le coup de sifflet a été donné et le match peut commencer”, a déclaré le lieutenant Général Fall Sikabwe.

La force de la SADC, arrive après l’échec de la force de l’EAC, qui a été accusée de collaborer avec des combattants M23, pendant son séjour à l’est de la RDC. Pour le moment, les habitants de l’Est de la RDC, semble être pessimiste par rapport à la réussite et au succès de cette nouvelle force de plus pour combattre les M23, qui recrutent déjà de force des jeunes garçons dans le territoire de Rutshuru.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...