Second mandat de Tshisekedi : A Goma, l’Union sacrée fait un diagnostic des attentes de la population

Goma, 23 janvier 2024- Après l’investiture de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à la tête de la République Démocratique du Congo (RDC), l’Union Sacrée de la Nation (USN), aujourd’hui majorité au parlement, multiplie des échanges avec la population civile.

Dans la ville touristique de Goma, au Nord-Kivu, cette plateforme a organisé lundi 22 janvier 2023 une conférence débat avec comme thématique “Analyse des attentes de la population du Nord-Kivu pour le second mandat du président de la République, chef de l’État Félix Tshisekedi Tshilombo”. L’objectif de cette conférence était de recueillir les avis de la population locale sur les éléments que Félix Tshisekedi devraient prioriser.

“Nous avons estimé qu’il est important d’organiser une conférence débat au tour de la question sur les attentes de la population du Nord-Kivu vis-à-vis du deuxième mandat du Chef de l’Etat. Il est vrai que Félix Tshisekedi Tshilombo, président de la République a été élu massivement au Nord-Kivu avec plus de 90% et la population avait besoin d’être écoutée. Pour nous, il était important de recueillir certaines attentes de la population afin qu’à notre niveau, nous puissions les présenter auprès de la hiérarchie, tout droit auprès du chef de l’Etat”, a expliqué Christian Tombo Kamundala, coordonnateur de l’Union sacrée de la nation au Nord-Kivu.

Lors des échanges, les participants venus des confessions religieuses, des groupes de pression et même des militants des partis politiques membres de l’Union sacrée n’ont pas dilué leurs langues pour la réussite de Félix Tshisekedi .

Ceux-ci sont revenus à plusieurs reprises sur la promotion du rajeunissement de la classe politique congolaise, de l’instauration de l’autorité de l’Etat au Nord-Kivu, la promotion de l’entrepreneuriat, l’élargissement du champ d’action de la gratuité de la maternité et l’amélioration des conditions de vie des enseignants. Pour eux, il faut la construction des infrastructures routières pour permettre aux congolais d’évacuer leurs produits champêtres vers les grandes agglomérations.

“Parmi les grandes recommandations qui ont été donnée par la population, il y a la promotion du rajeunissement de la classe politique. Il a été montré et démontré que la plus part de ceux qui ont détruit les choses dans la gouvernance, ce sont des gens habitués aux pouvoir. Et donc, dans la formation du nouveau gouvernement, la population estime qu’il y ait des jeunes. La population attend aussi la sur-taxation, améliorer le salaire des enseignants, construire plusieurs infrastructures, élargir les mesures de la gratuité de la maternité, former les jeunes dans la sphère entrepreneuriale. La population a exigé que le mandat des députés soit une fois renouvelable. La population attend du président de la République la restauration”, a renchéri M. Tombo Kamundala.

Samedi dernier, Félix Tshisekedi Tshilombo a prêté serment devant ses pairs et plus de 70 milles personnes au stade des Martyrs de la Pentecôte où il s’est engagé à travailler pour l’intérêt de la nation.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Religion : Dodo Kamba démissionne de la Présidence de la plateforme Eglises de réveil du Congo à deux jours de l’Assemblée générale élective qu’il...

Kinshasa, 27 février 2024- Le président national de l'Église de réveil du Congo (ERC), Dodo Kamba a démissionné de...

Guerre du M23 : A Luanda, Tshisekedi fixe des préalables avant de rencontrer Kagame 

Goma, 27 février 2024- Le Président de la République Démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi Tshilombo a eu un...

Nord-Kivu : L’armée prévoit des tirs d’exercice d’armes lourdes et légères mercredi 28 février à Nyaleke

Goma, 27 février 2024- Le porte-parole des opérations Sokola 1 Grand Nord, le capitaine Antony Mualushayi annonce, dans un...

Nord-Kivu : la grève des pétroliers impacte déjà plusieurs secteurs de la vie à Beni

Beni, 27 Février 2024- Deuxième jour de grève ce mardi 27 février 2024, des importateurs des produits pétroliers dans...

DGCDI: Les agents réclament plus de 10 mois d’arriérés de salaire et avantages légaux

Goma, 27 février 2024- L'intersyndicale de la Direction générale des corridors de développement Industriel (DGCDI), un service technique du...