RDC – Tuerie des civils à Beni : Colère et désolation après une attaque meurtrière des ADF à Mavivi-Ngite

Beni, 24 janvier 2024 : Les habitants de la localité Mavivi-Ngite se sont réveillés ce mercredi 24 janvier 2024, avec une désolation et colère au lendemain d’une nouvelle attaque meurtrière des combattants ADF, ayant fait 5 morts côté civils. La matinée de ce mercredi, le correspondant de dépêche.cd, qui s’est rendu sur place, constate des petits groupes des habitants qui tentent de comprendre l’événement tel que vécu la soirée. Le village est fantôme.

Au micro de dépêche.cd, chaque habitant rapporte sa version de fait tel que vécu. Les témoins expliquent le mode opératoire de l’ennemi et déplorent le retard dans l’intervention des militaires des forces armées de la RDC (FARDC), pourtant basés non lion du lieu du drame.

Muhindo Manuel est un jeune garçon d’une dizaine d’années qui s’est échappé de mains des assaillants après avoir été blessé à la tête. Il explique qu’il s’est retrouvé à son insu, dans les groupes des assaillants, étant donné qu’il étaient assimilés aux civils.

“Je pensais que c’était des civils comme nous avons l’habitude de prendre fuite ensemble. J’ai vu dans leur groupe quelqu’un pousser un enfant, puis un Papa ADF, m’a frappé avec son arme à la tête puis m’a laissé par terre. Une femme de ces assaillants voulait m’achever et on s’est battu, j’ai été fort et j’ai pris fuite”, dit-il.

Kavugho Kyeusi, une femme d’une quarantaine d’années, témoigne avoir vu des ADF en nombre des enfants et des jeunes garçons et filles confondus. Elle avec ses compagnons ont été sauvés par la grâce divine, étant donné que les assaillants les ont aperçu sans les exécuter.

“Nous avons été alertés par notre ami qui s’est échappé. Du coup, nous avons écouté des coups de balles tirés par des ADF. Nous sommes entrés dans une maisonnette au bord de la route. Les assaillants sont venus et nous ont vu. L’un de nous a voulu fuire et a été tué par machette sous nos yeux. Ils ont torché et se sont exprimés en Kinyarwanda avant de s’en aller et nous laisser la vie sauve”, a-t-elle déclaré, avant d’appeler le gouvernement congolais à vite agir pour mettre fin à cette situation d’insécurité.

Avec un sentiment de désolation et colère, celle-ci regrette le fait que les militaires FARDC, n’ont pas vite intervenu en temps.

“C’étaient des ADF, ils étaient nombreux, …, ils ont pris des biens dans la maison où nous étions cachés. Il n’y a pas eu des morts côté des ADF, je n’ai pas vu un seul corps des assaillants, que les gens soient sincères dans leur communication”.

Bwanakawa Claude, secrétaire localité Ngite, qui dresse un bilan de 5 morts et des blessés, regrette le fait que les alertes de la population n’ont pas été pris en compte par les services de sécurité. Il invite les militaires déployés dans cette partie à bien jouer leur rôle pour sécuriser les civils.

“On n’a pas encore vu un seul corps d’un ADF, ici, nous ne comptons que des civils qui ont été tués”, dit-il, en réaction à la dernière communication de l’armée qui indiquait avoir tué 3 assaillants ADF lors de son intervention.

Le message similaire est relayé par Bukuka Makofi Gervais, un notable de la place. En colère contre cette dernière attaque meurtrière après environ 3 ans d’accalmie, il appelle les forces armées congolaises à poursuivre des assaillants jusqu’à leur anéantissement.

Roger KAKULIRAHI depuis Mavivi-Ngite

Les plus vus

Voirie urbaine à Kananga : Installation du concasseur pour le début des travaux d’asphaltage sur différents chantiers

Kananga, 21 juillet 2024- C'est un tournant décisif dans le cadre de l'exécution des travaux de la voirie urbaine...

Sud-Kivu: Reprise normale du trafic Uvira-Frontière (Burundi) après la décrue du lac Tanganyika 

Bukavu, 21 juillet 2024- Le trafic a repris normalement sur le tronçon routier quittant la ville d'Uvira vers la...

RDC-Suppression du F92: Le moratoire accordé aux ASBL et Confessions religieuses par le ministre de justice prorogé de 90 jours

Kinshasa, 21 juillet 2024- Très attentif aux doléances de la population d’une part ; et soucieux de faire respecter...

RDC-Lutte contre la criminalité dans les villes: Shabani, Mwadiamvita et Mutamba placés devant leurs responsabilités

Kinshasa, 20 juillet 2024- Le Président de la République Félix Tshisekedi a instruit le VPM de l'intérieur et sécurité...

Exetat 2024: La publication des résultats débute le 24 juillet

Kinshasa, 20 juillet 2024 - C’est le mercredi 24 juillet prochain que va débuter la publication des résultats de...