Ituri : une dizaine de morts enregistré suite au manque de l’électrique à l’hôpital général de référence de Komanda

Beni, 28 Janvier 2024- L’hôpital général de référence de Komanda, en territoire d’Irumu, dans la province de l’Ituri, manque de courant électrique depuis plus de 3 mois. Le médecin Directeur de cet hôpital, indique que cette situation est vécue depuis septembre de l’année 2023 suite notamment à l’arrivée à son terme du projet de l’Union européenne qui appuyait cette structure.

Cette situation impacte négativement sur les services clés au sein de ce complexe hospitalier, alerte Guy Lori, qui s’est exprimé lors des travaux d’évaluation de l’année 2023 tenus à Irumu centre. Ce professionnel de santé qui appelle à l’intervention des autorités compétentes, révèle que le manque du courant électrique a déjà causé une dizaine de morts, des personnes admises sous oxygène et des enfants qui naissent avec des complications.

Guy Lori, médecin directeur de cette structure appelle les autorités à s’impliquer dans le plaidoyer pour que la MONUSCO basée à Komanda puisse leur venir en aide en leur donnant le courant électrique afin de sauver des vies humaines.

“Je voudrais faire le plaidoyer par rapport à l’énergie car le projet de l’Union européenne s’est arrêté depuis septembre 2023 et l’approvisionnement en carburant nous pose problème et cela se répercute sur les enfants qui naissent avant de mourir suite au manque de l’oxygène. Même des personnes sous respirateur meurent en cas de manque du courant”, a d’abord déclaré Guy Lori, médecin directeur de l’hôpital de Komanda, avant d’ajouter qu’il pense que la MONUSCO, peut intervenir comme c’est fut le cas pour le centre de Idou.

“Nous avons réfléchi à notre niveau et dire à Idohu, la MONUSCO avait mis le courant au centre, est-ce que cette même MONUSCO ne peut pas nous venir en aide aussi Si elle accepte, nous allons contribuer à ce que le courant arrive, nous pouvons nous procurer des câbles de raccordement pour la cause. Pendant qu’ils sont encore là, s’il peuvent nous raccorder à leur courant car même moi je peut piquer la crise en détresse respiratoire et mourrir. Chacun de nous à Irumu, peut être victime de cette situation. On peut vous amener là-bas puis mourrir par ce que le monteur a coupé”, a-t-il chuté devant l’assemblée.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Religion : Dodo Kamba démissionne de la Présidence de la plateforme Eglises de réveil du Congo à deux jours de l’Assemblée générale élective qu’il...

Kinshasa, 27 février 2024- Le président national de l'Église de réveil du Congo (ERC), Dodo Kamba a démissionné de...

Guerre du M23 : A Luanda, Tshisekedi fixe des préalables avant de rencontrer Kagame 

Goma, 27 février 2024- Le Président de la République Démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi Tshilombo a eu un...

Nord-Kivu : L’armée prévoit des tirs d’exercice d’armes lourdes et légères mercredi 28 février à Nyaleke

Goma, 27 février 2024- Le porte-parole des opérations Sokola 1 Grand Nord, le capitaine Antony Mualushayi annonce, dans un...

Nord-Kivu : la grève des pétroliers impacte déjà plusieurs secteurs de la vie à Beni

Beni, 27 Février 2024- Deuxième jour de grève ce mardi 27 février 2024, des importateurs des produits pétroliers dans...

DGCDI: Les agents réclament plus de 10 mois d’arriérés de salaire et avantages légaux

Goma, 27 février 2024- L'intersyndicale de la Direction générale des corridors de développement Industriel (DGCDI), un service technique du...