Ituri : une dizaine de morts enregistré suite au manque de l’électrique à l’hôpital général de référence de Komanda

Beni, 28 Janvier 2024- L’hôpital général de référence de Komanda, en territoire d’Irumu, dans la province de l’Ituri, manque de courant électrique depuis plus de 3 mois. Le médecin Directeur de cet hôpital, indique que cette situation est vécue depuis septembre de l’année 2023 suite notamment à l’arrivée à son terme du projet de l’Union européenne qui appuyait cette structure.

Cette situation impacte négativement sur les services clés au sein de ce complexe hospitalier, alerte Guy Lori, qui s’est exprimé lors des travaux d’évaluation de l’année 2023 tenus à Irumu centre. Ce professionnel de santé qui appelle à l’intervention des autorités compétentes, révèle que le manque du courant électrique a déjà causé une dizaine de morts, des personnes admises sous oxygène et des enfants qui naissent avec des complications.

Guy Lori, médecin directeur de cette structure appelle les autorités à s’impliquer dans le plaidoyer pour que la MONUSCO basée à Komanda puisse leur venir en aide en leur donnant le courant électrique afin de sauver des vies humaines.

“Je voudrais faire le plaidoyer par rapport à l’énergie car le projet de l’Union européenne s’est arrêté depuis septembre 2023 et l’approvisionnement en carburant nous pose problème et cela se répercute sur les enfants qui naissent avant de mourir suite au manque de l’oxygène. Même des personnes sous respirateur meurent en cas de manque du courant”, a d’abord déclaré Guy Lori, médecin directeur de l’hôpital de Komanda, avant d’ajouter qu’il pense que la MONUSCO, peut intervenir comme c’est fut le cas pour le centre de Idou.

“Nous avons réfléchi à notre niveau et dire à Idohu, la MONUSCO avait mis le courant au centre, est-ce que cette même MONUSCO ne peut pas nous venir en aide aussi Si elle accepte, nous allons contribuer à ce que le courant arrive, nous pouvons nous procurer des câbles de raccordement pour la cause. Pendant qu’ils sont encore là, s’il peuvent nous raccorder à leur courant car même moi je peut piquer la crise en détresse respiratoire et mourrir. Chacun de nous à Irumu, peut être victime de cette situation. On peut vous amener là-bas puis mourrir par ce que le monteur a coupé”, a-t-il chuté devant l’assemblée.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Assemblée nationale : deuxième report de l’élection du bureau définitif 

Kinshasa, 17 mai 2024- Prévue pour ce 18 mai, l'élection du bureau définitif de l'Assemblée nationale est reportée à...

RDC-Lutte contre la prédation des finances publiques : ODEP renforce son mécanisme du contrôle citoyen

Kinshasa, 17 mai 2024- L'observatoire de la dépense publique (ODEP) a annoncé, vendredi 17 mai, au cours d'une conférence...

Foot – Eliminatoires Mondial 2026 : Des arbitres libyens et tunisiens aux commandes de deux prochains matchs de la RDC

Kinshasa, 17 Mai 2024 - Les officiels des matchs de la RDC pour la 3è et 4è journée comptant...

RDC-Medias: 30 jours de suspension infligés à l’émission Bosolo na Politik de Israël Mutombo

Kalemie, 17 mai 2024- Le conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC) a suspendu à titre conservatoire...

RDC: Plainte contre Rawbank et Airtel pour vol en bande organisée (Document)

Kinshasa, 17 mai 2024- Scène invraisemblable. La banque Rawbank et la société de télécommunication Airtel sont traduites en justice...