RDC – Fraude électorale : Le parti de Moïse Katumbi exige l’arrestation des personnes citées dans la détention illégale des DEV

Kinshasa, 06 février 2024- Ensemble pour la République, parti politique cher à Moïse Katumbi accuse la Commission électorale Nationale Indépendante (CENI) d’avoir fourni des Dispositifs électroniques de vote (DEV) et autres supports aux candidats du régime Tshisekedi.

Dans une déclaration ce mardi 06 février, ce parti politique exige l’arrestation des personnes citées dans la liste des détenteurs illégaux de DEV et des responsables dans la chaîne logistique de la CENI impliqués dans la gestion des DEV.

“La CENI a ainsi accompagné la corruption de masse sur tous les plans en manipulant le seuil d’éligibilité et les résultats de vote dans l’opacité totale. Tous ces mécanismes ont conduit à la désignation frauduleuse du Président Tshisekedi et de sa famille politique”,, peut-on lire dans ce document.

Le camp de ce candidat malheureux à la présidentielle de 2023 exige aussi l’ouverture des enquêtes contre les membres de la CENI pour faire la lumière sur la distribution des DEV ainsi que kits d’enrôlement découverts auprès des membres de la famille politique du Chef de l’Etat.

Bien plus, Ensemble pour la République veut voir des réformes de la CENI dans toute sa configuration. Cela, a ajouté la même source, pour garantir la transparence et la crédibilité des élections.

Riel LUKOMBO

Les plus vus

DGCDI: Les agents réclament plus de 10 mois d’arriérés de salaire et avantages légaux

Goma, 27 février 2024- L'intersyndicale de la Direction générale des corridors de développement Industriel (DGCDI), un service technique du...

Ituri : Les enfants des femmes détenues à la prison Centrale de Bunia en difficulté alimentaire

Bunia, 27 février 2024 - Ils sont au total quinze (15) enfants dépendants de leurs mères toutes détenues à...

Sud-Kivu – Retrait de la Monusco : “La base de Kamanyola sera fermée le 28 février” (Bintou Keita)

Kinshasa, 27 février 2024 : La cheffe de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO),...

Kasaï central : Vol des dossiers de contentieux des législatives provinciales à la Cour d’Appel de Kananga

Kinshasa, 27 février 2024 - Les dossiers relatifs aux contentieux électoraux des législatives provinciales sont portés disparus au bureau...

Assemblée provinciale de Kinshasa : Le personnel administratif réclame 16 mois d’arriérés de salaire

Kinshasa, 27 février 2024 : Les administratifs de l'Assemblée provinciale de Kinshasa réclament 16 mois de salaires. “16 mois au...