RDC : Katumbi invite les députés de son regroupement à exercer une opposition républicaine et empêcher toute modification de la Constitution

Kinshasa, 06 février 2024- Réunis sous les auspices de Moïse Katumbi, les députés nationaux et provinciaux élus sur la liste de Ensemble pour la République ont échangé ce mardi 06 février 2024 autour de la consultation postélectorale après les scrutins du 20 décembre en RDC.

Dans cette réunion qui a également connu la participation des membres des directoires de Avançons-MS et Alternance, les participants ont relevé plusieurs failles ayant caractérisé ce scrutin, notamment la fraude électorale et la corruption de masse ; faits qui ont, à en croire la famille politique de Moïse Katumbi, conduit “à la désignation frauduleuse du Président Tshisekedi et sa famille politique”.

Dans le but de préserver l’unité et la survie de la République “A l’image du jugement du Roi Salomon”, Ensemble pour la République exhorte les élus issus de ses rangs et des regroupements alliés, “rescapés de la catastrophe électorale” à remplir leur mission par respect aux électeurs.

De ce fait, cette formation politique chère à Moïse Katumbi exhorte ces élus à exercer une opposition républicaine de combat, sans complaisance et de demeurer les gardiens de la Constitution et d’en défendre scrupuleusement les prescrits en s’opposant à toute velléité de changement de ses dispositions, particulièrement son article 220.

Ensemble pour la République invite par la même occasion ses élus à défendre les valeurs positives consacrant la démocratie, la paix et le développement du pays en refoulant et en dénonçant systématiquement les pratiques érigées en mode de gouvernance actuelle telles que la corruption, le vol, le détournement des deniers publics, l’impunité, l’absence de redevabilité, le tribalisme et le népotisme.

Toutefois, Ensemble pour la République encourage le peuple congolais, souverain de ce pays de rester vigilant pour exercer ses droits constitutionnels de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou la fraude ou qui l’exerce en violation des dispositions de la Constitution.

David Saveur MIKOBI

Les plus vus

Religion : Dodo Kamba démissionne de la Présidence de la plateforme Eglises de réveil du Congo à deux jours de l’Assemblée générale élective qu’il...

Kinshasa, 27 février 2024- Le président national de l'Église de réveil du Congo (ERC), Dodo Kamba a démissionné de...

Guerre du M23 : A Luanda, Tshisekedi fixe des préalables avant de rencontrer Kagame 

Goma, 27 février 2024- Le Président de la République Démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi Tshilombo a eu un...

Nord-Kivu : L’armée prévoit des tirs d’exercice d’armes lourdes et légères mercredi 28 février à Nyaleke

Goma, 27 février 2024- Le porte-parole des opérations Sokola 1 Grand Nord, le capitaine Antony Mualushayi annonce, dans un...

Nord-Kivu : la grève des pétroliers impacte déjà plusieurs secteurs de la vie à Beni

Beni, 27 Février 2024- Deuxième jour de grève ce mardi 27 février 2024, des importateurs des produits pétroliers dans...

DGCDI: Les agents réclament plus de 10 mois d’arriérés de salaire et avantages légaux

Goma, 27 février 2024- L'intersyndicale de la Direction générale des corridors de développement Industriel (DGCDI), un service technique du...