Guerre du M23 : Le député national Constant Mutamba dépose une 2è plainte contre Kagame et Nangaa à la CPI

Goma, 07 février 2024- Le député national et Président national du regroupement politique “Dynamique Progressiste Révolutionnaire”(DYPRO), Constant Mutamba vient de saisir pour la deuxième fois la Cour Pénale internationale (CPI) contre le chef de l’Etat Rwandais Paul Kagame et Corneille Nangaa, ancien Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et responsable du mouvement terroriste “Alliance du Fleuve Congo”(AFC), allié direct au M23.

L’opposant congolais et candidat malheureux à la dernière présidentielle s’appuie sur base des rapports “crédibles” des experts des Nations-Unies sur la traversée des militaires de la force de défense du Rwanda (RDF) pour appuyer les rebelles du M23.

Pour Paul Kagame, il s’agit d’une deuxième plainte à sa charge déposée à la CPI alors que pour Corneille Nangaa, nouveau rebelle de circonstance, il s’agit d’une plainte d’exemplarité. Selon Constant Mutamba, c’est une façon de décourager d’autres congolais qui tenteraient de suivre le chemin de la rébellion pour déstabiliser la RDC et ses institutions.

Kagame et Nangaa devraient être poursuivis, selon Mutamba, pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et crimes d’agression.

En vertu de l’article 15 point 4 du statut de Rome, le leader du parti politique “DYPRO” attend de Karim Asad Ahmed Khan, Procureur de la CPI la réception de la plainte, son examen efficient et rapide et la saisine de la chambre préliminaire pour des enquêtes approfondies devant déboucher sur un procès contre Paul Kagame et Corneille Nangaa.

En outre, Mutamba insiste sur la jurisprudence internationale en matière de poursuite des personnalités sur qui, penseraient des fortes présomptions de culpabilité pour des crimes commis en RDC.

Enfin, Constant Mutamba veut l’interpellation et la comparution du Président rwandais et de Nangaa pour des crimes dans la province du Nord-Kivu.

Signalons que malgré les rapports des experts des Nations-Unies sur la présence des militaires rwandais aux côtés des rebelles du M23, aucune sanction n’est jamais tombée contre le Rwanda et les rebelles du M23.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Guerre du M23 : A Luanda, Tshisekedi fixe des préalables avant de rencontrer Kagame 

Goma, 27 février 2024- Le Président de la République Démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi Tshilombo a eu un...

Nord-Kivu : L’armée prévoit des tirs d’exercice d’armes lourdes et légères mercredi 28 février à Nyaleke

Goma, 27 février 2024- Le porte-parole des opérations Sokola 1 Grand Nord, le capitaine Antony Mualushayi annonce, dans un...

Nord-Kivu : la grève des pétroliers impacte déjà plusieurs secteurs de la vie à Beni

Beni, 27 Février 2024- Deuxième jour de grève ce mardi 27 février 2024, des importateurs des produits pétroliers dans...

DGCDI: Les agents réclament plus de 10 mois d’arriérés de salaire et avantages légaux

Goma, 27 février 2024- L'intersyndicale de la Direction générale des corridors de développement Industriel (DGCDI), un service technique du...

Ituri : Les enfants des femmes détenues à la prison Centrale de Bunia en difficulté alimentaire

Bunia, 27 février 2024 - Ils sont au total quinze (15) enfants dépendants de leurs mères toutes détenues à...