CAN 2023 – Défaite des Léopards : “Ils peuvent déjà être fiers de leur parcours” (Charles Mbuya)

Kinshasa, 9 Février 2024 – Le très influent journaliste du media “Canal plus”, le congolais Charles Mbuya, félicite les Léopards de la RDC pour leur parcours lors de cette 34è CAN Côté d’Ivoire 2023.

Pour cet ancien journaliste de la Chaine congolaise Digital Congo, les poulains de Sébastien Desabre peuvent être fiers de leur parcours car ils n’étaient pas attendus jusqu’à ce niveau de demi-finale.

“Ils ne devaient pas être à cette CAN en raison de l’entame catastrophique des Éliminatoires( 2 défaite sous Hector Cuper) Les Léopards sont pourtant arrivés dans le dernier carré avec la possibilité d’arracher la 3e place comme en 1998 et 2015.” a-t-il indiqué sur sa page Facebook.

Et de continuer, “Ils peuvent déjà être fiers de leur parcours parce que contre toute attente, ils ont fait rêver leurs supporters.” avance t-il.

Ce, avant d’avouer que le groupe congolais a fait preuve d’une force progressive, “J’ai pris beaucoup de plaisir à voir jouer cette équipe de la RDC, pas parce qu’elle représente mon pays mais parce qu’elle a fait montre d’une force de caractère exceptionnelle,” indique l’ancien journaliste de la chaîne “BBC Afrique”.

Seul Siadi Baggio, le gardien du TP Mazembe a été l’unique joueur menant du championnat national à disputer cette compétition côté congolais. Charles Mbuya pense que le parcours congolais dans cette édition doit enseigner aux organisateurs du championnat national de bien préparer les choses pour le développement du football congolais dans le futur.

“Il faut maintenant se servir de ce parcours pour construire car il ne faut pas oublier que le football local est en crise depuis des années et que seul un travail en profondeur permettra d’avoir des résultats dans le temps et sur la durée pour ne pas attendre à chaque fois des générations spontanées pour s’extasier”, indique t-il.

Avant d’ajouter, “Un pays comme la RDC doit s’installer au minimum dans le Top 8 Africain. Et pour cela, il faut mettre en place une vraie politique de développement du football (par la formation notamment )et investir dans les infrastructures de base.”

Il a bouclé son avis en donnant un conseil motivateur aux autorités adéquates du football congolais, “Ce ne sont pas les autres qui viendront régler vos problèmes à votre place et cela dans tous les domaines comme le Sport ( les solutions sont dans la prise de conscience et l’investissement ). Le sport (et le foot), ça peut être un moteur de développement dans la plupart des pays Africains. Un grand peuple ne pleure pas mais se prend en charge pour régler ses problèmes,” ajoute-t-il.

Roland MAKIESE

Les plus vus

Guerre du M23 : A Luanda, Tshisekedi fixe des préalables avant de rencontrer Kagame 

Goma, 27 février 2024- Le Président de la République Démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi Tshilombo a eu un...

Nord-Kivu : L’armée prévoit des tirs d’exercice d’armes lourdes et légères mercredi 28 février à Nyaleke

Goma, 27 février 2024- Le porte-parole des opérations Sokola 1 Grand Nord, le capitaine Antony Mualushayi annonce, dans un...

Nord-Kivu : la grève des pétroliers impacte déjà plusieurs secteurs de la vie à Beni

Beni, 27 Février 2024- Deuxième jour de grève ce mardi 27 février 2024, des importateurs des produits pétroliers dans...

DGCDI: Les agents réclament plus de 10 mois d’arriérés de salaire et avantages légaux

Goma, 27 février 2024- L'intersyndicale de la Direction générale des corridors de développement Industriel (DGCDI), un service technique du...

Ituri : Les enfants des femmes détenues à la prison Centrale de Bunia en difficulté alimentaire

Bunia, 27 février 2024 - Ils sont au total quinze (15) enfants dépendants de leurs mères toutes détenues à...