Cumul des fonctions : 8 jours accordés aux ministres, gouverneurs et mandataires, élus députés pour démissionner

Kinshasa, 9 février 2024- La cour constitutionnelle a, dans un arrêt rendu, jeudi 8 février, intimé aux ministres, gouverneurs et mandataires, élus députés de démissionner.

Cette décision de la haute Cour fait suite à une requête du premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, au sujet de la problématique de l’incompatibilité entre les fonctions au sein du gouvernement et les mandats électifs.

Dans son arrêt contre le cumul des fonctions, la cour souligne que l’article 110 de la Constitution du 18 février 2006 sur lequel se base le requérant qui serait mal interprété.

Cette dernière stipule que lorsqu’un député national ou sénateur est nommé à une fonction incompatible, il y a suspension de ses fonctions de député et il va les reprendre après cessation de cette fonction incompatible.

Par contre, la Cour constitutionnelle fait savoir qu’au sujet du dossier sur sa table, il y a incompatibilité entre les deux fonctions et a demandé aux membres du gouvernement, aux gouverneurs et mandataires élus députés nationaux de faire un choix dans les huit jours entre leurs fonctions et l’hémicycle du palais du peuple. Au cas contraire, ils perdront leurs mandats électifs.

Pour étayer sa position, la Cour a aussi évoqué la loi électorale telle que modifiée et complétée à ces jours, en son article 77, qui dispose qu’un élu exerçant une fonction incompatible doit opter pour l’une des fonctions dans les huit jours, mais aussi l’article 17 du règlement intérieur de l’assemblée nationale qui est claire sur cette question.

La Cour Constitutionnelle a par ailleurs argué que les membres du gouvernement élus députés nationaux ne peuvent évoquer la continuité de l’État pour se cramponner au pouvoir et que seul le président de la République assure la continuité de l’État.

La rédaction

Les plus vus

RDC: Kinshasa abrite le quatrième atelier sur l’étude du potentiel agricole de la RDC

Kinshasa, 18 juin 2024- Le Ministre d'État, Ministre de l'Aménagement du Territoire, Maître Guy Loando a officiellement ouvert le...

RDC : Jacquemain Shabani échange avec les responsables de différents services de sécurité nationale

Kinshasa, 18 juin 2024 : Le Vice-Premier Ministre, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité, de la Décentralisation et des...

RDC – Dossier émoluments des députés : Martin Fayulu exige la suppression des deux rubriques cachées sous le poste “Fonds spécial d’intervention”

Kinshasa, 18 juin 2024 : Après la mise au point de Vital Kamerhe, président de l'Assemblée nationale, sur les...

RDC : La MOE CENCO-ECC appelle à l’organisation des états généraux des élections

Kinshasa, 18 juin 2024- Dans son rapport sur le cycle électoral 2019-2023 publié lundi 18 juin, la mission d'observation...

RDC : “Le cumul des candidatures a instauré des oligarchies familiales dans la gestion des affaires publiques” (CENCO-ECC)

Kinshasa, 18 juin 2024- Toujours dans son rapport sur le processus électoral 2018-2023, la Mission d'observation électorale CENCO-ECC a...