RDC-Manifestation contre l’agression rwandaise: Dispositif sécuritaire renforcé aux ambassades et installations de la Monusco

Kinshasa, 12 février 2024- Le gouvernement congolais a décidé de renforcer le dispositif de sécurité aux ambassades et aux installations de la Monusco à la suite des manifestations organisées par des manifestants révoltés contre l’agression rwandaise en RDC.

Cette décision a été prise lors de la réunion de sécurité tenue par le vice-premier ministre, ministre de l’IInterieur et sécurité, Peter Kazadi avec les responsables de la Police et les services de sécurité.

“Après avoir écouté les différents rapports des services de sécurités habilités, le gouvernement de la République démocratique du Congo condamné ces actes énergiquement ces actes de violence totalement injustifiés. Il a été décidé de diligenter une enquête pour faire toute à lumière sur ces derniers”, a-t-on appris du compte rendu de cette réunion.

Et de poursuivre, “Le gouvernement rappelle que les diplomates étrangers ainsi que le personnel de la Monusco, leurs installations ainsi que leurs véhicules ne peuvent sous aucun prétexte être pris pour cibles”.

Par ailleurs, la même source rappelle que, les autorités doivent être préalablement avisées de toute manifestation pour son meilleur encadrement.

Dans un communiqué devenu viral sur les réseaux sociaux, les étudiants des universités et instituts de la Capitale congolaise prévoient des manifestations pour exprimer leur soutien aux forces armées congolaises.

Riel LUKOMBO

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...