Agression de la RDC: Le gouvernement appelle la population à rester disciplinée autour du Chef de l’État pour gagner la guerre

Kinshasa, 14 février 2024- Peter Kazadi et Patrick Muyaya, respectivement Vice premier ministre de l’intérieur et ministre de la communication ont appelé, au cours d’un briefing avec la presse, mardi 13 février, la population congolaise dans son ensemble et particulier les kinois au calme après des manifestants de colère observés depuis 3 jours dans la Capitale contre les les représentations diplomatiques occidentales ainsi que les organismes des nations unies. Elles sont accusées de silence complice sur la guerre injuste imposée à la RDC par la Rwanda dans la partie Est de la RDC.

Le gouvernement estime que seule la discipline autour du Chef de l’État permettra au pays de relever le défi et de reporter cette guerre.

“Je demande aux Congolais de s’apaiser, notre pays est attaqué par des forces étrangères, nous nous battons contre plusieurs pays, il n’y a pas que le Rwanda, ils sont aujourd’hui plus d’un pays qui nous font la guerre et nous ne pouvons gagner cette guerre que lorsque nous nous montrons disciplinés, unis autour du Commandant Suprême des Forces Armées et de la police nationale congolaise et c’est seulement dans ces conditions-là que nous pouvons gagner la guerre. Ça ne sert à rien d’attiser le feu à Kinshasa, nous serons obligés de gérer le front militaire et en même temps de gérer les violences à Kinshasa, cela risque de détourner notre attention de l’objectif qui est Paul Kagame et son armée avec ses alliés étrangers”, a appelé Peter Kazadi.

Ce faisant, le VMP de l’intérieur a soutenu que des moyens efficients ont été mis en œuvre pour débouter hors état de nuire tous les pilleurs des ressources naturelles du Congo.

“Le gouvernement de la République a mis tous les moyens nécessaires pour faire face à cette guerre et nous allons l’emporter parce qu’elle nous est injustement imposée par le Rwanda qui veut avoir la main basse sur nos richesses naturelles et nous sommes en droit, nous sommes dans une position de légitimité de défendre notre territoire et nous le défendrons quel que soit le prix”.

Il convient de noter qu’à la suite de manifestations vécues au centre ville de Kinshasa, dans la commune de Gombe, le gouvernement a pris quelques décisions pour prévenir d’autres risques. Il s’agit notamment de “l’interdiction formelle des moto-taxis d’accéder à la commune de Gombe, l’interdiction de tout attroupement de plus de 5 personnes dans la commune de Gombe. L’interdiction des, vendeurs ambulants et les enfants en rupture familiale appelés Shegués d’opérer à Gombe”.

Cédric BEYA

Les plus vus

Tanganyika : Plus de 50.000 bêtes domestiques attendues à la vaccination contre le charbon et la lèpre

Kalemie 21 avril 2024- Le projet intégré pour la croissance agricole dans les Grands lacs (Picagl) a lancé la...

Sud-Kivu : 17 écoles, 10 centres de santé réceptionnés dans le cadre du PDL 145 territoires

Bukavu, 21 avril 2024- Le gouvernement provincial du Sud-Kivu a réceptionné, à Kabare centre, samedi 20 avril 2024, 31...

RDC : Levi Mbuta Sangupaba élu président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa

Kinshasa, 10 avril 2024- A l’issue de l’élection du bureau définitif de l’Assemblée provinciale de Kinshasa qui a eu...

Élections des Gouverneurs et Sénateurs : Le Secrétaire exécutif provincial de la CENI au Kasaï Central suspendu

Kananga, 20 avril 2024- Le Secrétaire exécutif provincial de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) au Kasaï Central est...

Ligue des Champions CAF : Mazembe accroché par Al Alhy

Kinshasa, 20 Avril 2024 - Pas de but (0-0) dans la rencontre de la demi-finale aller de la ligue...