RDC : Le PMVS propose la nomination d’un “informateur” pour identifier les causes profondes des conflits à l’Est du pays

Kinshasa, 19 février 2024- A l’instar d’un informateur nommé pour identifier la coalition majoritaire à l’Assemblée nationale en vue de la formation du prochain gouvernement, le programme multisectoriel de vulgarisation et sensibilisation (PMVS) propose, dans une correspondance adressée, lundi 19 février, au Chef de l’État, la nomination aussi d’un informateur en vue d’identifier les causes profondes des conflits à l’Est du pays.

“Excellence Monsieur le Président de la République, dans vos différents discours, vous avez toujours appelé à l’unité et à la cessation des messages de haine en réponse aux épreuves que nous traversons. Nous pensons que cette unité doit se faire en préparant et en préservant un avenir commun au centre duquel tous les congolais devraient être mieux pris en compte, valorisés, écoutés et considérés…. Vous le savez comme nous, Monsieur le Président, que la crise sécuritaire à l’Est du pays est sans précédent et bouleverse notre société, exacerbe la précarité et renforce la vulnérabilité des mères, des enfants, des jeunes, des vieillards et même des animaux. A cet effet, Excellence Monsieur le Président de la République, nous vous proposons de nommer cet informateur qui permettra d’entreprendre en toute indépendance des enquêtes scientifiques dans le seul but d’identifier les vraies causes profondes des conflits à l’Est du pays”, écrit Ludovic Kalengayi, coordonnateur national du PMVS.

Dans cet élan, il propose que ce travail soit exécuté sur une période de 2 mois. De même, il suggère que l’informateur qui sera nommé mette en place une commission mixte de 26 personnes conformément aux 26 provinces de la République Démocratique du Congo.

“Il doit créer un cadre d’échange permanent avec les notables des provinces touchées par l’insécurité pour pouvoir élaborer un cahier de charge qui vous sera remis en main propre”, entrevoit-il. Ce, avant de demander une audience auprès du chef de l’État afin “d’expliquer de vive voix la pertinence de cette proposition”.

Cette démarche est également souhaitée après avoir constaté 36 mois et 3 jours après que “nous avons adressé une correspondance au Premier Ministre Sama Lukonde afin d’alerter sur la situation à l’Est du pays mais aucune réponse ne nous a été retournée, donc aucune solution n’a été trouvée. Nous avons aussi apporté des pistes de solutions sur la question mais aucune volonté n’a été consentie pour les analyser”, fait-il remarquer.

Cette-fois, espère le PMVS, qu’il frappe à la bonne direction auprès de Chef de l’État en tant qu’acteur majeur de la solidarité nationale et du développement.

Le PMVS se dit qu’avec son combat de lutte contre toute forme de discrimination et d’appel à la haine, il se trouve dans l’obligation d’apporter cette proposition pour sauver “ce beau et grand pays en voie d’éclatement”.

“Excellence Monsieur le Président de la République, nous avons écouté avec attention votre discours d’investiture. C’est ainsi que nous prenons l’engagement de vous accompagner afin que les erreurs du passé ne soient plus vécues”, conclut-il.

Cédric BEYA

Les plus vus

Formation du gouvernement : “Cette première ministre va nous surprendre agréablement” (Christophe Mboso sur J. Suminwa)

Kinshasa, 12 avril 2024- Reçu jeudi par la première Ministre Judith Suminwa, le président du bureau d'âge de l'Assemblée...

Formation du gouvernement : Vital Kamerhe souhaite que la Première ministre gouverne “sans beaucoup d’interférences”

Kinshasa, 12 avril 2024- En perspectives de la formation prochaine du gouvernement de la République, la première Ministre Judith...

Kinshasa : Un tronçon de la route Mbenseke fermé à la circulation pour 6 jours

Kinshasa, 11 avril 2024- Une partie de la route Mbenseke compris dans son tronçon entre Haut tension et Sakombi,...

Goma: Les présumés assassins et braqueurs d’un véhicule à “l’entrée président” aux arrêts (Maire)  

Goma, 11 Avril 2024: Vingt-quatre heures après le braquage d'un véhicule à l'endroit communément “entrée Président”, le Maire de...

APK – Élections des membres du bureau définitif : 3 candidats pour chaque poste et un seul candidat rapporteur adjoint

Kinshasa, 11 avril 2024- l'Assemblée provinciale de Kinshasa (APK) s'apprête à élire les membres de son bureau définitif, le...