DGCDI: Les agents réclament plus de 10 mois d’arriérés de salaire et avantages légaux

Goma, 27 février 2024- L’intersyndicale de la Direction générale des corridors de développement Industriel (DGCDI), un service technique du ministère de l’industrie de la RDC annonce un mouvement de grève pour réclamer leurs arriérés des salaires et avantages légaux dûs au personnel.

Dans une correspondance adressée au Directeur général de cette institution le 23 février 2024, les agents de la DGCDI précisent que la grève générale débutera le 04 mars 2024.

L’intersyndicale reclame 8 mois d’arriérés des salaires de juillet 2023 à février 2024, gratification, colis de fin d’année et les frais de scolarité 2023 pour le personnel recruté en 2023.

Aussi, elle reclame 9 mois d’arriérés des salaires juillet 2022 et de juillet 2023 à février 2024; gratification 2022 et 2023; colis de fin d’année 2022 et 2023 et frais de scolarité 2022 et 2023 pour les agents recrutés en 2022.

Ce n’est pas tout, l’intersyndicale de la DGCDI réclame également 10 mois d’arriérés des salaires juillet 2022; de juin 2023 à février 2024, gratification 2022 et 2023, colis de fin d’année 2022 et 2023, et frais de scolarité 2022 et 2023.

Selon l’esprit du document consulté par Dépêche.cd, l’intersyndicale dit rester ouvert à toutes les négociations que pourrait ouvrir le Directeur de la DGCDI, pendant toute la durée du préavis.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...