RDC-Election des sénateurs et gouverneurs : La CENI se réserve le droit de saisir la justice contre les actes de corruption

Kinshasa, 28 février 2024- Alors qu’elle procède à la réception des dossiers de candidatures pour l’élection des sénateurs, des gouverneurs et vice-gouverneurs, la CENI fait savoir ce mardi 28 février avoir été saisie par des actes de corruption des candidats d’une part et des électeurs, à l’occurrence députés provinciaux d’autre part.

A travers un communiqué signé par la rapporteur de cette institution d’appui à la démocratie, la CENI soutient que cet acte punissable par le code pénal expose leurs auteurs à des poursuites judiciaires.

“La CENI rappelle aux uns et autres que la corruption est acte répréhensible et une infraction prévue et condamnée dans la code pénal congolais. Quiconque qui s’y livre s’expose à des poursuites judiciaires”, prévient la CENI.

De ce fait, la centrale électorale avance qu’elle se réserve le droit de saisir la justice en vue des enquêtes et d’éventuelles sanctions exemplaires à l’endroit de tous ceux qui sont cités.

Toutefois, la CENI invite les uns et les autres à une compétition saine, loyale, dénudée de toute forme de corruption et fraude.

Signalons que l’élection des sénateurs est fixée au 31 mars alors que celle des gouverneurs et vice-gouverneurs au 7 Avril de l’année en cours.

Pour rappel, 81 candidats députés nationaux et provinciaux ont été invalidés par la CENI pour les même faits.

Cédric BEYA

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...