Guerre du M23 : “Le Rwanda doit retirer ses troupes de la RDC, cesser tout soutien au M23” (Union Européenne)

Kinshasa, 01 mars 2024 : Au bâtiment Louise-Weiss, à Strasbourg (France), siège du Parlement européen, l’Union Européenne a lancé un appel au Rwanda, lui demandant de retirer immédiatement ses troupes de la RDC, cesser tout soutien au M23 et utiliser tous les moyens à sa disposition pour faire pression sur ce groupe afin qu’il “s’arrête, se retire et se désarme”.

Jutta Pauliina Urpilainen, commissaire chargée des partenariats internationaux, qui se prononçait au nom de Josep Borrell Fontelles, Haut Représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a condamné l’intensification de la violence qui ne cesse de provoquer des déplacements massifs et d’aggraver la situation humanitaire.

“L’Union européenne est consternée par le renforcement militaire accru et la montée de la violence dans les provinces orientales de la République démocratique du Congo (RDC), ainsi que par les conséquences tragiques que la population est une fois de plus obligée de subir. Cette intensification de la violence a créé de nouvelles vagues de déplacements massifs et a encore détérioré la situation humanitaire déjà préoccupante. Les violations graves des droits de l’homme et du droit international humanitaire se multiplient, dans un contexte d’impunité totale”, a-t-elle indiqué dans son communiqué du 28 février 2024.

En outre, l’Union Européenne réitère sa condamnation des actions de tous les groupes armés opérant dans l’est de la RDC.

Pour elle, les groupes doivent cesser les hostilités, se retirer des zones qu’ils occupent, déposer les armes et s’intégrer dans un processus de désarmement, de démobilisation et de réintégration.

“Tous les États de la région doivent cesser tout soutien, direct ou indirect, à ces groupes armés. Le Rwanda doit immédiatement retirer ses troupes de la RDC, cesser tout soutien au M23 et utiliser tous les moyens à sa disposition pour faire pression sur ce groupe afin qu’il s’arrête, se retire et se désarme. De même, la RDC doit cesser tout soutien et toute coopération avec les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) et d’autres groupes armés, et veiller à ce que sa population soit protégée contre tout danger. Les autorités de la RDC doivent veiller à ce que les instructions qu’elles ont données à ses forces armées en novembre dernier concernant les FDLR soient rapidement mises en œuvre”, lance l’Union Européenne.

La Rédaction

Les plus vus

Formation du gouvernement : “Cette première ministre va nous surprendre agréablement” (Christophe Mboso sur J. Suminwa)

Kinshasa, 12 avril 2024- Reçu jeudi par la première Ministre Judith Suminwa, le président du bureau d'âge de l'Assemblée...

Formation du gouvernement : Vital Kamerhe souhaite que la Première ministre gouverne “sans beaucoup d’interférences”

Kinshasa, 12 avril 2024- En perspectives de la formation prochaine du gouvernement de la République, la première Ministre Judith...

Kinshasa : Un tronçon de la route Mbenseke fermé à la circulation pour 6 jours

Kinshasa, 11 avril 2024- Une partie de la route Mbenseke compris dans son tronçon entre Haut tension et Sakombi,...

Goma: Les présumés assassins et braqueurs d’un véhicule à “l’entrée président” aux arrêts (Maire)  

Goma, 11 Avril 2024: Vingt-quatre heures après le braquage d'un véhicule à l'endroit communément “entrée Président”, le Maire de...

APK – Élections des membres du bureau définitif : 3 candidats pour chaque poste et un seul candidat rapporteur adjoint

Kinshasa, 11 avril 2024- l'Assemblée provinciale de Kinshasa (APK) s'apprête à élire les membres de son bureau définitif, le...