RDC – Couverture santé universelle : ANICNS lance la carte nationale d’assurance maladie

Kalemie, 01 mars 2024 : L’Agence Nationale de l’ingénierie Clinique et du numérique de la Santé (ANICNS) a lancé officiellement la Carte nationale d’assurance Maladie (CNAM) dans le cadre de la couverture santé universelle en République Démocratique du Congo.

La cérémonie y relative a été organisée jeudi 29 février 2024 à Kinshasa, au cours de laquelle est intervenue la signature de contrat entre l’ANICNS et ses partenaires (UBA et VISA).

“C’est dans le cadre de l’effectivité de la mise en œuvre de la Couverture santé universelle (CSU) que l’ANICNS a la responsabilité de conduire la transformation digitale du système de santé en RDC, en livrant une carte biométrique aux ayants droit aux services”, a déclaré Jean Thierry Kalombo, directeur général de l’ANICNS.

Il a reconnu l’engagement du Chef de l’État de favoriser l’accès aux soins de santé par tout citoyen congolais.

“C’est sous le leadership du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, que le gouvernement de la RDC a pris l’engagement ferme de mettre en place un système de la Couverture santé Universelle pour permettre à tout congolais d’accéder aux soins de santé de qualité, tout en bénéficiant d’une protection financière”, a-t-il renchéri.

Cette carte biométrique et polyvalente combine les fonctionnalités bancaires et de santé, offrant de nombreux avantages, notamment elle favorise la prise en charge optimale des bénéficiaires de la c/Couverture santé Universelle (CSU), améliore le circuit du patient dans les établissements des soins de santé et assure une gestion efficace des données de santé, à en croire M. Kalombo.

Pour le directeur général de l’ANICNS, la carte nationale d’assurance maladie (CNAM) dématérialise le paiement en santé, instaure le concept hôpitaux sans papiers et sans tâches, simplifie le processus d’accès aux services de santé en offrant une identification unique et en facilitant la portabilité du dossier patient informatisé.

Il a fait savoir que la CNAM à travers sa mise en opération, offre une opportunité de sensibiliser la communauté assurable et les parties prenantes sur l’avantage direct et indirect résultant de son utilisation telle que la mobilisation des ressources additionnelles aux organisations de la solidarité nationale en appuie au Fonds de Solidarité de Santé.

BAGALWA Asensio

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...