Ituri: Sous soins intensifs, une patiente de 73 ans tuée par la milice CODECO à l’hôpital général de référence de Drodro

Bunia, 08 mars 2024- Une patiente a perdu la vie, dans une attaque des assaillants de la milice coopérative pour le développement du congo (CODECO). Ces miliciens ont ciblé l’hôpital général de Drodro, une entité située à plus de cent kilomètres (100 km) au Nord Est de la ville de Bunia chef-lieu de la province de l’Ituri.

Nouvelle confirmée à Dépêche.cd par le Docteur James Semire, médecin directeur ad intérim de cette structure sanitaire se trouvant en territoire de Djugu. Il parle de dégâts matériels énormes enregistrés dans cet hôpital, suite au sabotage et vandalisme opérés par ces éléments de la Codeco.

Il évoque cependant le pillage de soixante-cinq matelas par ces miliciens, une moto endommagée et les dispositifs de lavage des mains sabotés.

Une patiente âgée de 73 ans qui était aux soins intensifs est fusillée sur son lit et de dégâts matériels enregistrés à peu près 65 matelas, des draps couvertures ont été pillés, de dispositifs de lavage des mains sont sabotés et une moto d’un infirmier est endommagée“, a-t-il déploré.

Une psychose générale règne au sein de la population qui craint une deuxième attaque de ces hommes armés, ce qui a poussé les personnels d’évacuer les malades de cet hôpital pour le site de déplacés de Rhoo, indique notre source.

De notre côté, nous avons avancé carrément tous les patients au site de déplacés de Rhoo ,il reste quelques-uns qui attendent le tour de l’ambulance après ça tout sera vide, notre crainte est que ça peut encore arriver une deuxième, troisième fois parce que l’hôpital n’est pas sécurité, a-t-il ajouté.

Ainsi, il demande au gouvernement provincial de sécuriser l’hôpital en renforçant le nombre des militaires FARDC autour de l’hôpital pour la sécurité des corps soignants et les malades et d’imposer la paix, car sans celle-ci “on ne peut rien, ni travailler, moins encore soigner”, à conclu ce responsable de l’hôpital général de référence de Drodro.

Sur place, selon cette même source, la présence des éléments des forces armées nationales et les éléments MONUSCO est signalée bien qu’arrivée après l’incursion de l’ennemi.

Denis MUNGURIEK AN

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...