Nord-Kivu : une dizaine des ex-combattants démobilisés à Masisi reconduit à Beni pour leur réinsertion

Beni, 8 mars 2024- Au total, 13 ex-combattants du site de Mumbambiro dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu, ont été conduits ce jeudi 7 Mars 2024, en ville de Beni pour leur réinsertion communautaire. Leur déplacement entre Goma et Béni a été facilité par la Mission des Nations-Unies pour la stabilité du Congo (MONUSCO).

Les désormais ex-combattants étaient accompagnés par deux agents du Programme de Désarmement, Démobilisation, Relèvement Communautaire et Stabilisation PDDRCS/Goma et par un responsable de la Section DDR-RR de la MONUSCO/Goma. Ces 13 éléments constituent la première vague d’un groupe de 216 personnes, dont 107 ex-combattants désarmés et démobilisés à Mubambiro dans le territoire de Masisi, toutes ressortissantes de Beni, Oicha, Butembo, Lubero, qui seront conduits à Beni.

Ces ex-combattants qui avaient rejoint différents groupes armés actifs dans le Petit Nord-Kivu, font partie des tout premiers adhérant au processus de paix à travers le PDDRCS et ses partenaires. Omar Kavotha, chef d’antenne du PDDRCS/Beni, qui s’est exprimé à cette occasion a invité les communautés à accepter le retour de leurs enfants qui s’étaient égarés pendant un moment.

Témoignage d’un des ex-combattants

Appelé sous le nom d’emprunt de Patrick, cet ex-combattant, fait partie des 13 transportés, jeudi 7 mars par la MONUSCO. Il affirme avoir quitté son village depuis plus de dix ans, il s’est fait démobiliser suite aux conditions de vie difficiles dans la brousse, en rejoignant le site de Mubambiro en 2019. Celui qui ne jure que par le retour dans son village voit son rêve devenir réalité.

“Je suis content de rejoindre ce jour ma communauté. La vie de brousse n’est pas une bonne vie. Aujourd’hui, je ne peux plus tenter ou me laisser influencer par quiconque pour retourner dans la milice. Aux responsables du programme de bien faire notre suivi. Que chacun arrive à réaliser le métier qu’il avait choisi dans le cadre de la réinsertion communautaire”, 1-t-il déclaré.

Des scènes de liesse dans la communauté des ex-combattants.

Ce jeudi après-midi, l’émotion était à son comble à Kyanzaba dans la banlieue de Beni, lieu de réunification familiale pour ces 13 ex-combattants, dont on disait que certains étaient morts depuis longtemps. Une mère de famille, très émue et au bord des larmes, a ainsi déclaré :

“Je suis ici depuis mardi, pour accueillir mon enfant. Je suis heureuse d’avoir retrouvé mon fils cadet qui avait disparu depuis longtemps. J’étais sans nouvelles de lui, on me disait seulement qu’il était quelque part à Goma. Je remercie ceux qui ont ramené [la MONUSCO] et vous prie de ramener les autres qui sont restés derrière”.

Musubao Kibonge Malyovi est notable de la localité de Batangi Bingo. Il demande à ceux qui sont encore dans la brousse de rejoindre le PDDRC-S :

Pour vous [MONUSCO], qui avez ramené nos enfants, Dieu seul vous paiera. Je ne sais pas s’il faut que je vous porte au dos, mais Dieu seul vous paiera. Vous avez ramené nos enfants dans un très bon état de santé, avec de très beaux habits et une bonne santé physique. Ils étaient allés dans des groupes Mai-Mai, nous ne savions pas où ils étaient. Parfois, on ramassait leurs identités dans la brousse et puis, on nous disait qu’ils étaient morts. Ils sont pourtant vivants. Aujourd’hui, nous demandons à ceux qui sont encore en brousse qu’ils se rendent à la MONUSCO”.

Une fois dans leurs communautés, ces jeunes vont intégrer le projet-pilote du PDDRC-S financé par la MONUSCO à travers le Fonds de cohérence (2 millions $), où ils vont travailler aux côtés des membres de la communauté pendant environ 2 mois. Ils vont également bénéficier d’un appui psycho-social dans le cadre dudit projet.

La Rédaction 

Les plus vus

Formation du gouvernement : “Cette première ministre va nous surprendre agréablement” (Christophe Mboso sur J. Suminwa)

Kinshasa, 12 avril 2024- Reçu jeudi par la première Ministre Judith Suminwa, le président du bureau d'âge de l'Assemblée...

Formation du gouvernement : Vital Kamerhe souhaite que la Première ministre gouverne “sans beaucoup d’interférences”

Kinshasa, 12 avril 2024- En perspectives de la formation prochaine du gouvernement de la République, la première Ministre Judith...

Kinshasa : Un tronçon de la route Mbenseke fermé à la circulation pour 6 jours

Kinshasa, 11 avril 2024- Une partie de la route Mbenseke compris dans son tronçon entre Haut tension et Sakombi,...

Goma: Les présumés assassins et braqueurs d’un véhicule à “l’entrée président” aux arrêts (Maire)  

Goma, 11 Avril 2024: Vingt-quatre heures après le braquage d'un véhicule à l'endroit communément “entrée Président”, le Maire de...

APK – Élections des membres du bureau définitif : 3 candidats pour chaque poste et un seul candidat rapporteur adjoint

Kinshasa, 11 avril 2024- l'Assemblée provinciale de Kinshasa (APK) s'apprête à élire les membres de son bureau définitif, le...