Luanda: Mbusa porte la voix de la RDC au Conseil des ministres de la SADC

Kinshasa, 10 mars 2024- Antipas Mbusa Nyamwisi, ministre d’ Etat à l’Intégration nationale, poursuit son périple régional. Après Malabo où il a participé à la 24 ème session ordinaire de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC), le minEtat est arrivé à luanda le samedi 9 mars 2024 à 23h 30 pour participer au Conseil des ministres de la SADC qui débute du 10 au 11 mars 2024.

Ces assises qui ont pour thème général “le capital humain et financier vecteur principal de l’ industrialisation durable de la région SADC” est subdivisé en 7 points.
Ce matin après la photo de famille, le ministre des Affaires extérieures de l’ Angola, l’ ambassadeur Tete Antonio, a ouvert les assises par la situation sécuritaire préoccupante en RD-Congo dont l’ attaque d’une base militaire de la SADC a coûté la vie aux deux militaires de la paix. Une minute de silence a été observée dans la salle pour cette attaque ainsi que pour le décès du président namibien.

Juste après s’en est suivi l’analyse minutieuse des 7 points de 47 propositions inscrites à l’ordre du jour.
Est-ce, après un travail intense d’analyse du comité des Hauts fonctionnaires de la SADC.

Concernant les finances les finances, le secrétariat exécutif reconnaît avoir reçu un total de 126. 819 .496 USD, au titre des contributions annuelles des pays membres sauf l’Union des Comores et la République de Madagascar qui font objet des sanctions pour des arrières..la RDC par contre a entamé le paiement de ses contributions supplémentaires notamment celles approuvées pour SAMIDRC.

Pour ce qui est de la gestion des catastrophes dans la région SADC, des risques des cyclones ont été annoncés depuis fin 2023 et se poursuivent en 2024. Le conseil des ministres va adopter la convocation d’une réunion des États membres afin de s’exprimer pour obtenir le fonds pour pertes et dommages.
Un autre point est celui de la sécurité alimentaire suite à la sécheresse ou une pluviométrie très élevée. Le cas du Lesotho, Botswana Zambie, Mozambique, RDC, Angola, etc.

Le Conseil a exhorté les Etats membres à réaliser d’urgence des évaluations au niveau national, l’impact de la sécheresse et inondation afin de déterminer les mesures à prendre, d’ apporter un soutien aux communautés des agriculteurs touchés. La RDC avait profité pendant les travaux des hauts fonctionnaires pour évoquer l’ insécurité causé par les groupes armés qui favorise la mal nutrition dans la région. Les travaux se poursuivent jusqu’au lundi 11 mars à 16 h 09 où le Conseil procédera à l ‘adoption des décisions prises.

Notons que dans ce format 1+6, le ministre d’ État à l’integration régionale, Antipas Mbusa Nyamwisi, est accompagné des experts du ministère de l’Intégration régionale, de la Défense nationale, du Plan et des Affaires étrangères.

Les plus vus

Formation du gouvernement : Vital Kamerhe souhaite que la Première ministre gouverne “sans beaucoup d’interférences”

Kinshasa, 12 avril 2024- En perspectives de la formation prochaine du gouvernement de la République, la première Ministre Judith...

Kinshasa : Un tronçon de la route Mbenseke fermé à la circulation pour 6 jours

Kinshasa, 11 avril 2024- Une partie de la route Mbenseke compris dans son tronçon entre Haut tension et Sakombi,...

Goma: Les présumés assassins et braqueurs d’un véhicule à “l’entrée président” aux arrêts (Maire)  

Goma, 11 Avril 2024: Vingt-quatre heures après le braquage d'un véhicule à l'endroit communément “entrée Président”, le Maire de...

APK – Élections des membres du bureau définitif : 3 candidats pour chaque poste et un seul candidat rapporteur adjoint

Kinshasa, 11 avril 2024- l'Assemblée provinciale de Kinshasa (APK) s'apprête à élire les membres de son bureau définitif, le...

Linafoot – Play-offs Down: Le début renvoyé au calendes grecques

Kinshasa, 11 Avril 2024 - La phase de play-off down ne connaîtra pas son début ce weekend. Ces hostilités...