Ituri: Une dizaine de miliciens Maï-Maï Kyandenga dépose les armes

Bunia, 14 mars 2024 -Au total quatorze (14) éléments de la milice Maiai Kyandenga ont pris la décision de quitter la brousse. Ils ont été reçus à Lwemba Mahulo, au Sud de Biakato, chef-lieu de la chefferie de Babila Babombi en territoire de Mambasa en Ituri.

Selon Mendela Musa, coordonnateur de la nouvelle société civile congolaise qui livre la nouvelle à Dépêche.cd, six (6) de ces quatorze (14) éléments miliciens sont des mineurs.

Il ajoute que ces désormais anciens rebelles ont déposé dix-huit (18) armes à feu dont une du type PKM et une lance roquette.

La meme source renseigne aussi que cette décision de se rendre fait suite aux multiples raisons, notamment les pressions des Forces armées de la République démocratique du congo (FARDC) qui avaient mis la main, en février dernier sur le leader de ce groupe armé Matabishi Mayani alias Prof.

“Ces miliciens ont pris cette décision de se rendre suites aux plusieurs raisons entre autres les affrontements qui opposaient ce groupe Kyandenga et les éléments de ‘UPLC mais aussi par les FARDC dans le groupement Bakaiku et aussi l’arrestation récente de leur chef Matabishi Mayani”, a-t-il dit.

Ce geste a été salué par la nouvelle société civile congolaise qui invite les autres groupes armés locaux à emboîter le pas pour permettre aux agriculteurs de vaguer librement à leurs occupations.

Denis MUNGURIEK AN

Les plus vus

RDC: Kinshasa abrite le quatrième atelier sur l’étude du potentiel agricole de la RDC

Kinshasa, 18 juin 2024- Le Ministre d'État, Ministre de l'Aménagement du Territoire, Maître Guy Loando a officiellement ouvert le...

RDC : Jacquemain Shabani échange avec les responsables de différents services de sécurité nationale

Kinshasa, 18 juin 2024 : Le Vice-Premier Ministre, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité, de la Décentralisation et des...

RDC – Dossier émoluments des députés : Martin Fayulu exige la suppression des deux rubriques cachées sous le poste “Fonds spécial d’intervention”

Kinshasa, 18 juin 2024 : Après la mise au point de Vital Kamerhe, président de l'Assemblée nationale, sur les...

RDC : La MOE CENCO-ECC appelle à l’organisation des états généraux des élections

Kinshasa, 18 juin 2024- Dans son rapport sur le cycle électoral 2019-2023 publié lundi 18 juin, la mission d'observation...

RDC : “Le cumul des candidatures a instauré des oligarchies familiales dans la gestion des affaires publiques” (CENCO-ECC)

Kinshasa, 18 juin 2024- Toujours dans son rapport sur le processus électoral 2018-2023, la Mission d'observation électorale CENCO-ECC a...