RDC: “A travers le procès Stanis Bujakera, c’est l’avenir de la presse libre et indépendante qui est en danger” (JED)

Kinshasa, 18 mars 2024- A 48 heures du verdict du procès Stanis Bujakera, prévu le 20 mars, des organisations professionnelles des médias ont lancé une mobilisation, lundi 18 mars pour exiger l’acquittement du journaliste.

Dans la déclaration lue par Tshivis Tshivuadi, secrétaire général de l’organisation Journaliste en danger (JED) et porte-parole de circonstance, elles appellent les juges du tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe à faire montre du sursaut d’honneur et d’indépendance en ordonnant son acquittement pur et simple pour ce procès jugé “injuste”. Lors de la dernière audience, le procureur a requis une condamnation de 20 ans contre le journaliste, du reste innocent sur les faits mis à sa charge.

Par ailleurs, ces organisations professionnelles soutiennent qu’au cas contraire, l’opinion retiendra que le journaliste reste innocent de ce procès qualifié de politique qui l’a croupi pendant plus de 6 mois en prison.

En tout état de cause, et quel que soit le verdict qui sera prononcé à son sujet ce mercredi 20 mars 2024, l’histoire retiendra que ce journaliste était innocent de toutes les accusations portées contre lui. Que le procès de Stanis Bujakera était un procès politique. Son arrestation et sa détention pendant plus de 6 mois constituent des plus graves atteintes à la liberté de presse et d’expression que les autorités congolaises pouvaient commettre et elles l’ont fait”, a-t-il déclaré.

De même, elles soutiennent que l’objectif à travers ce procès est non seulement de condamner Stanis Bujakera, mais plus de porter un coup à la presse libre et indépendante.

“Face aux périls qui menacent désormais les fondements mêmes de la démocratie dans notre pays, nous, journalistes et professionnels des médias congolais, nous devons rester mobilisés contre toute tentative de confiscation ou remise en cause de nos espaces de liberté chèrement conquises. Car, à travers le procès Stanis Bujakera, c’est l’avenir de la presse libre et indépendante qui est en danger”.

De son côté, Jean Marie Kassamba, président provincial de l’union nationale de la presse du Congo (UNPC/Kinshasa) a invité les journalistes et tous professionnels de médias à se mobiliser le 20 mars devant la prison centrale pour témoigner leur soutien à Stanis Bujakera.

Je nous invite à une grande mobilisation dès maintenant pour le soutien de notre confrère. Je vous invite à venir très nombreux ce 20 mars à la prison centrale pour assister à ce verdict et je vous demande d’être mobilisé pour la suite des évènements. Quelle que soit l’issue, pour nous Stanis Bujakera est un innocent et victime que nous devons soutenir coûte que coûte”, a-t-il lancé

Signalons que Stanis Bujakera a été arrêté le 8 septembre 2023 à l’aéroport international de N’djili à Kinshasa en partance pour Lubumbashi. Ce directeur de publication adjoint du média en ligne Actualite.cd et correspondant du média JeunAfrique est reproché d’avoir falsifié des documents d’un rapport de l’ANR en rapport avec la mort de l’ancien ministre Chérubin Okende.

Cédric BEYA

Les plus vus

Formation du gouvernement : “Cette première ministre va nous surprendre agréablement” (Christophe Mboso sur J. Suminwa)

Kinshasa, 12 avril 2024- Reçu jeudi par la première Ministre Judith Suminwa, le président du bureau d'âge de l'Assemblée...

Formation du gouvernement : Vital Kamerhe souhaite que la Première ministre gouverne “sans beaucoup d’interférences”

Kinshasa, 12 avril 2024- En perspectives de la formation prochaine du gouvernement de la République, la première Ministre Judith...

Kinshasa : Un tronçon de la route Mbenseke fermé à la circulation pour 6 jours

Kinshasa, 11 avril 2024- Une partie de la route Mbenseke compris dans son tronçon entre Haut tension et Sakombi,...

Goma: Les présumés assassins et braqueurs d’un véhicule à “l’entrée président” aux arrêts (Maire)  

Goma, 11 Avril 2024: Vingt-quatre heures après le braquage d'un véhicule à l'endroit communément “entrée Président”, le Maire de...

APK – Élections des membres du bureau définitif : 3 candidats pour chaque poste et un seul candidat rapporteur adjoint

Kinshasa, 11 avril 2024- l'Assemblée provinciale de Kinshasa (APK) s'apprête à élire les membres de son bureau définitif, le...