RDC: “A travers le procès Stanis Bujakera, c’est l’avenir de la presse libre et indépendante qui est en danger” (JED)

Kinshasa, 18 mars 2024- A 48 heures du verdict du procès Stanis Bujakera, prévu le 20 mars, des organisations professionnelles des médias ont lancé une mobilisation, lundi 18 mars pour exiger l’acquittement du journaliste.

Dans la déclaration lue par Tshivis Tshivuadi, secrétaire général de l’organisation Journaliste en danger (JED) et porte-parole de circonstance, elles appellent les juges du tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe à faire montre du sursaut d’honneur et d’indépendance en ordonnant son acquittement pur et simple pour ce procès jugé “injuste”. Lors de la dernière audience, le procureur a requis une condamnation de 20 ans contre le journaliste, du reste innocent sur les faits mis à sa charge.

Par ailleurs, ces organisations professionnelles soutiennent qu’au cas contraire, l’opinion retiendra que le journaliste reste innocent de ce procès qualifié de politique qui l’a croupi pendant plus de 6 mois en prison.

En tout état de cause, et quel que soit le verdict qui sera prononcé à son sujet ce mercredi 20 mars 2024, l’histoire retiendra que ce journaliste était innocent de toutes les accusations portées contre lui. Que le procès de Stanis Bujakera était un procès politique. Son arrestation et sa détention pendant plus de 6 mois constituent des plus graves atteintes à la liberté de presse et d’expression que les autorités congolaises pouvaient commettre et elles l’ont fait”, a-t-il déclaré.

De même, elles soutiennent que l’objectif à travers ce procès est non seulement de condamner Stanis Bujakera, mais plus de porter un coup à la presse libre et indépendante.

“Face aux périls qui menacent désormais les fondements mêmes de la démocratie dans notre pays, nous, journalistes et professionnels des médias congolais, nous devons rester mobilisés contre toute tentative de confiscation ou remise en cause de nos espaces de liberté chèrement conquises. Car, à travers le procès Stanis Bujakera, c’est l’avenir de la presse libre et indépendante qui est en danger”.

De son côté, Jean Marie Kassamba, président provincial de l’union nationale de la presse du Congo (UNPC/Kinshasa) a invité les journalistes et tous professionnels de médias à se mobiliser le 20 mars devant la prison centrale pour témoigner leur soutien à Stanis Bujakera.

Je nous invite à une grande mobilisation dès maintenant pour le soutien de notre confrère. Je vous invite à venir très nombreux ce 20 mars à la prison centrale pour assister à ce verdict et je vous demande d’être mobilisé pour la suite des évènements. Quelle que soit l’issue, pour nous Stanis Bujakera est un innocent et victime que nous devons soutenir coûte que coûte”, a-t-il lancé

Signalons que Stanis Bujakera a été arrêté le 8 septembre 2023 à l’aéroport international de N’djili à Kinshasa en partance pour Lubumbashi. Ce directeur de publication adjoint du média en ligne Actualite.cd et correspondant du média JeunAfrique est reproché d’avoir falsifié des documents d’un rapport de l’ANR en rapport avec la mort de l’ancien ministre Chérubin Okende.

Cédric BEYA

Les plus vus

RDC: Judith Suminwa hausse le ton contre la vie ostentatoire et du luxe insolent des membres du gouvernement  

Kinshasa, 23 juillet 2024- La Première Ministre a exposé, ce lundi 22 juillet 2024, sur l’implémentation du Programme d’Actions...

Kinshasa : Le gouverneur Bumba va-t-en guerre contre le phénomène Kuluna, la criminalité et les embouteillages

Kinshasa, 23 juillet 2024- Le gouverneur Daniel Bumba Lubaki a présidé, lundi 24 juillet, le tout premier Conseil de...

Kinshasa : Daniel Bumba évalue en profondeur la coopération avec la Turquie sur le projet d’assainissement de la ville

Kinshasa, 23 juillet 2024- Le gouverneur Daniel Bumba Lubaki a reçu, lundi 22 juillet dans son cabinet de travail...

RDC: Corneille Nangaa sera jugé ce mercredi 24 juillet (Constant Mutamba)

Kinshasa, 22 juillet 2024- Le ministre d'Etat de la justice annonce à travers un communiqué signé ce lundi 22...

Procès Bukanga Lonzo : la Cour constitutionnelle renvoie l’audience au 11 novembre

Kalemie, 22 juillet 2024- Initialement prévue ce 22 juillet, l'audience du procès Bukanga Lonzo a été renvoyée par la...