RDC – Contrat chinois : Sama Lukonde préside la cérémonie de relance du programme sino-congolais rééquilibré

Kinshasa, 19 mars 2024- Le Chef du gouvernement congolais, Jean Michel Sama Lukonde a présidé, lundi 18 mars la cérémonie officielle de la relance des activités du Programme sino-congolais. Cette cérémonie de relance s’est faite suite à la signature, le 15 mars dernier, de l’avenant n°5 de la convention sino-congolaise.

Le Premier ministre recommande à l’Agence de pilotage, de coordination et de suivi de la convention de collaboration (APCSC) de se référer au programme sino-congolais pour l’étendre à d’autres conventions afin de poursuivre l’élan du développement du pays.

“Cette renégociation marque un nouveau tournant pour la relance des activités du Programme sino-congolais et recommande à chacun et à tous une détermination et un engagement fort en vue d’opérer les meilleurs choix pour le bien de notre pays. Je recommande à l’APCSC de s’appuyer sur cette expérience du Programme sino-congolais pour l’étendre à d’autres conventions de collaboration et en multiplier en tenant compte de l’accompagnement de toutes les parties prenantes”, a déclaré le Premier ministre Sama Lukonde.

Et d’ajouter : “Ceci nécessite que l’APCSC puisse pleinement jouir de toutes ses prérogatives vis-à-vis des partenaires concernés. Cette relance, voulue par le Chef de l’État, doit être un nouveau départ dans la gestion harmonieuse du Programme sino-congolais, dont la finalité est de léguer au peuple congolais des infrastructures d’intérêt général et de qualité”.

De son côté, le directeur général de l’APCSC, Freddy Yodi Shembo, sollicite l’implication de toutes les institutions du pays pour que le programme puisse atteindre ses objectifs.

“Aujourd’hui, en effet, l’avenant numéro 5 à la convention de collaboration sino-congolaise entre la République démocratique du Congo et le groupement des entreprises chinoises vient répondre au besoin de rééquilibrage de cette convention dans une logique d’un partenariat gagnant-gagnant. L’APCSC, interface du gouvernement dans la gestion des conventions de collaboration dans ce programme sino-congolais, est donc très consciente de son rôle stratégique de suivi. En effet, nous ne pouvons ignorer que ce programme a été très critiqué par l’opinion publique, comme ayant trahi ses objectifs initiaux, et donc les yeux du monde sont sur nous”, a-t-il dit.

Ce, avant de poursuivre : “L’APCSC s’investit à jouer l’interface entre les deux parties à cette convention et a donc la charge de veiller à consolider les acquis de ce partenariat qui vise le développement des infrastructures en République démocratique du Congo. Nous sollicitons, de ce fait, la franche collaboration de toutes les structures et institutions du pays impliquées dans ce programme pour que cette convention soit une véritable aubaine pour la reconstruction de notre pays”.

La Rédaction

Les plus vus

Formation du gouvernement : “Cette première ministre va nous surprendre agréablement” (Christophe Mboso sur J. Suminwa)

Kinshasa, 12 avril 2024- Reçu jeudi par la première Ministre Judith Suminwa, le président du bureau d'âge de l'Assemblée...

Formation du gouvernement : Vital Kamerhe souhaite que la Première ministre gouverne “sans beaucoup d’interférences”

Kinshasa, 12 avril 2024- En perspectives de la formation prochaine du gouvernement de la République, la première Ministre Judith...

Kinshasa : Un tronçon de la route Mbenseke fermé à la circulation pour 6 jours

Kinshasa, 11 avril 2024- Une partie de la route Mbenseke compris dans son tronçon entre Haut tension et Sakombi,...

Goma: Les présumés assassins et braqueurs d’un véhicule à “l’entrée président” aux arrêts (Maire)  

Goma, 11 Avril 2024: Vingt-quatre heures après le braquage d'un véhicule à l'endroit communément “entrée Président”, le Maire de...

APK – Élections des membres du bureau définitif : 3 candidats pour chaque poste et un seul candidat rapporteur adjoint

Kinshasa, 11 avril 2024- l'Assemblée provinciale de Kinshasa (APK) s'apprête à élire les membres de son bureau définitif, le...