RDC-Mois de mars : Les femmes membres du Refec outillées sur le bien-fondé de la sécurité sociale

Kinshasa, 22 mars 2024- Durant 3 jours, soit du 20 au 22 mars, le réseau des femmes des entreprises du Congo (REFEC) a organisé, en marge du mois de mars, dédiée à la gente féminine, une formation axée sur la sécurité sociale à l’intention de ses membres.

A la clôture de cette formation, Jonathan Yav, agent de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) chargé d’éclairer sur cette question a rassuré avoir mis à la disposition du REFEC toute la matière ainsi que toutes les étapes à suivre pour bénéficier de la sécurité sociale.

“Le premier jour, nous avons axé notre exposé sur les conditions à remplir et être immatriculé, comment l’être à la CNSS. Qu’est-ce que l’employeur devrait faire? Dans combien de temps l’employeur devrait immatriculer ses employés ? Combien de temps, l’employeur devrait venir s’affilier à la CNSS? Le deuxième jour, nous avons parlé de la prise en charge avec la branche tous risques professionnels. Cette branche qui gère tout accident de travail, les maladies professionnelles. Aujourd’hui le dernier jour, on a parlé de pensions sur les prestations aux familles”, a-t-il fait savoir.

L’une des participantes, Laurenne Kalula, membre du REFEC et agent à la Banque centrale du Congo (BCC) a indiqué que cette formation a été très bénéfique pour elles. Elle leur a permis de connaître les avantages liés à leurs contributions qui vont garantir leur sécurité dans l’avenir.

Au finish, la coordinatrice du REFEC, Berthe Akatshi a révélé que cette formation a été organisée dans le but de vulgariser la loi sur la sécurité sociale, mise en application depuis 2018. Une loi remplie d’avantage qu’elle a découvert par hasard.

“La matière est vraiment intéressante que ça soit pour les hommes, les femmes et toute personne qui est en milieu de travail. C’est une matière indispensable pour tout travailleur”, a-t-elle fait remarquer.

Pour ce faire, elle a demandé à toutes les femmes qui ont suivi cette formation de devenir ambassadrice de cette loi qui garantit l’avenir.

“Nous allons demander à toutes les femmes qui ont suivi cette formation puissent faire un effort pour faire la restitution dans leurs entreprises, sinon que les chefs d’entreprises puissent écrire à la CNSS qu’elle envoie les experts dans l’entreprise ayant manifesté l’intérêt pour faire connaître la matière”.

Il sied de noter que la clôture de cette formation a été sanctionnée par la remise de certificat de participation à toutes les femmes du réseau.

Cédric BEYA

Les plus vus

Formation du gouvernement : “Cette première ministre va nous surprendre agréablement” (Christophe Mboso sur J. Suminwa)

Kinshasa, 12 avril 2024- Reçu jeudi par la première Ministre Judith Suminwa, le président du bureau d'âge de l'Assemblée...

Formation du gouvernement : Vital Kamerhe souhaite que la Première ministre gouverne “sans beaucoup d’interférences”

Kinshasa, 12 avril 2024- En perspectives de la formation prochaine du gouvernement de la République, la première Ministre Judith...

Kinshasa : Un tronçon de la route Mbenseke fermé à la circulation pour 6 jours

Kinshasa, 11 avril 2024- Une partie de la route Mbenseke compris dans son tronçon entre Haut tension et Sakombi,...

Goma: Les présumés assassins et braqueurs d’un véhicule à “l’entrée président” aux arrêts (Maire)  

Goma, 11 Avril 2024: Vingt-quatre heures après le braquage d'un véhicule à l'endroit communément “entrée Président”, le Maire de...

APK – Élections des membres du bureau définitif : 3 candidats pour chaque poste et un seul candidat rapporteur adjoint

Kinshasa, 11 avril 2024- l'Assemblée provinciale de Kinshasa (APK) s'apprête à élire les membres de son bureau définitif, le...